Magazine High tech

Taskii

Publié le 24 février 2009 par Abouchard

Taskii est un logiciel créé par une entreprise belge, qui surfe sur la mouvance des outils de collaboration en ligne (dont le fer de lance est Basecamp). Dès la première page du site, la couleur est annoncée : "Taskii importe le concept de Basecamp en français" (extrait d'une revue du service effectuée par TechCrunch).

Et c'est vrai qu'on pourrait rapidement synthétiser Taskii en 2 points :

  • Globalement la même ergonomie que Basecamp, mais en français.
  • Globalement les mêmes fonctionnalités que Basecamp, mais moins cher.

L'outil propose 5 fonctionnalités principales :

  • Les todo-lists.
  • La vue calendaire.
  • La messagerie partagée.
  • Le partage de fichiers.
  • Les feuilles de temps.

Le prix

Commençons par le premier facteur différenciant (en dehors de la langue). Taskii est disponible en 5 formules différentes :

  • L'accès gratuit permet de créer 2 projets et offre un espace de 10 MO.
  • L'offre Basic (12 € par mois) permet de gérer 15 projets, apporte 4 GO de stockage et le support par email.
  • L'offre Premium (45 € par mois) monte à 50 projets et 10 GO.
  • L'offre Secure (65 € par mois) ajoute à la précédente l'encryption SSL.
  • L'offre No limit (145 € par mois) offre un nombre illimité de projets, 100 GO d'espace de stockage, l'encryption SSL et le support par email et téléphone.

Comme on peut le voir, les tarifs sont plus bas que ceux auxquels on est habitué. Et même si je persiste à trouver ridicule de faire payer l'encryption SSL, je salue l'effort qui est fait pour rendre accessibles toutes les fonctionnalités dès la création d'un compte gratuit.

Les todo-lists


(image © Taskii.com)

La création de tâches se fait d'une manière très souple. On peut facilement les affecter à un utilisateur, et leur définir une date d'échéance. Il n'est malheureusement pas possible de définir une priorité aux tâches. On peut les réorganiser par drag 'n drop, mais il est impossible de changer l'apparence d'un titre (même pas de syntaxe wiki pour mettre du texte en gras, par exemple).

Il est possible de laisser des commentaires sur une tâche, mais les interfaces de visualisation et d'édition ne sont pas vraiment pratiques. Enfin, les tâches s'interfacent avec la gestion des feuilles de temps : des icônes "play/pause" permettent de garder une trace du temps passé à travailler sur une tâche.

Je regrette que cette fonctionnalité soit uniquement tournée vers l'action. C'est vraiment une "todo-list". Impossible de l'utiliser pour gérer une buglist, ce qui obligera bien souvent à installer un autre programme à côté pour remplir cet usage. Je sais que Basecamp possède le même défaut, mais c'est quand même ennuyeux.

La vue calendaire

Le calendrier offre une vue mois par mois. Il recense automatiquement les tâches pour lesquelles une date d'échéance a été définie. Il est aussi possible de créer de nouveaux événements, classés par type (réunion, rendez-vous, étape) ; il est possible de créer de nouveaux types.

La messagerie partagée


(image © Taskii.com)

Le système de messagerie intégré à Taskii est présenté comme une sorte de blog, où les intervenants peuvent laisser des messages, qui peuvent être commentés par la suite. Pas grand-chose à dire de plus sur cette fonctionnalité, elle fonctionne comme on s'y attend.

Le partage de fichiers

(image © Taskii.com)

Le stockage de fichiers est facile à utiliser. On peut affecter une description à chaque fichier, ainsi qu'une catégorie (qui facilite la recherche par la suite). On peut envoyer une nouvelle version d'un fichier existant ; il est alors possible d'accéder aux versions précédentes. Il est possible de notifier certains utilisateurs de l'upload d'un nouveau fichier, ainsi que de rendre privés (non visibles par les clients) les documents souhaités.

Les feuilles de temps

(image © Taskii.com)

Le "reporting" est une fonctionnalité importante pour de nombreuses entreprises, afin de pouvoir facturer à leurs clients le temps passé à travailler pour eux. Taskii offre une gestion assez fine de cela. Il est possible d'ajouter des "prestations", c'est-à-dire des comptes-rendus d'activités dans lesquels on indique le travail qui a été effectué, et pendant combien de temps. Il est possible de gérer immédiatement les coûts induits, en définissant des "conventions" caractérisées par leur tarif horaire.

Comme je le disais plus haut, la gestion des tâches intègre aussi cette fonctionnalité. En deux petits clics de souris, on peut indiquer le temps qu'on a consacré à une tâche.

Le "petit truc en plus", c'est que les tâches possèdent des boutons "play/stop", qui permettent de chronométrer automatiquement le temps passé sur une tâche. On clique sur "play" quand on commence à bosser dessus ; on clique sur "stop" quand on a fini. Hop, on sait comment facturer la tâche. Malheureusement, j'ai rencontré un petit bug : si vous lancez un chronomètre de cette manière, puis que vous fermez une tâche (en cochant la case à côté de son titre), le chronomètre continue à tourner ! Si vous ne faites pas attention, vous risquez d'avoir des tâches qui courent pendant des centaines d'heures...

Le résumé de projet

(image © Taskii.com)

Une page présente pour chaque projet une vue de l'activité générale. On y voit les dernières modifications (nouvelles tâches, nouveaux messages et commentaires, ajouts de fichiers). Cette page n'est pas trop mal, mais je regrette qu'elle ne présente pas de mini-calendrier ; Basecamp en propose un, et c'est très pratique pour voir instantanément les prochaines échéances d'un projet.

Mon avis

Taskii est un très bon outil. Il est en français, ce qui ne gâche rien, et est moins cher que son principal concurrent. Mais à l'utilisation, je ne peux pas m'empêcher d'éprouver une sensation un peu étrange, l'impression de rater quelque chose. Le logiciel est globalement simple, mais des petits détails ne sont pas forcément évidents et mériteraient d'être mieux expliqués. Le système de "conventions" pour facturer des "prestations" n'est pas limpide. La visualisation et l'édition des commentaires ne sont pas assez fluides à mon goût. Le calendrier offre uniquement une vue sur un mois, ce qui oblige parfois à faire défiler plusieurs mois. Et il manque un vrai support de documentation intégré (bref, il manque un wiki).

Bref, des petits détails qui font que, dans l'état, la plupart des utilisateurs techniques préféreront quand même se tourner vers Basecamp. Mais si vous voulez que vos clients et partenaires puissent intervenir sur vos projets, Taskii est une solution à envisager de près.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Abouchard 337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte