Magazine Emarketing

Facebook doit s'adapter pour faire face à la crise

Publié le 27 octobre 2008 par Frédéric-Michel Chevalier

Facebook A priori, tout va bien pour Facebook, qui table cette année sur un CA de 300 milliards de dollars et revendique plus de 100 millions d'utilisateurs actifs dans le monde. Toutefois la crise financière n'épargnera pas les entreprises technologiques américaines, même les plus en vue. Pas question, par exemple, d'introduction en bourse avant au moins 18 mois. Il va donc falloir adapter le modèle aux difficultés présentes.

Valorisé à 15 milliards de dollars, lors de l'entrée de Microsoft à son capital, Facebook ne vaudrait pas plus de 4 milliards de dollars aujourd'hui. De quoi déclencher la colère des investisseurs qui ne manqueront pas d'exiger une rationalisation de la stratégie de cette entreprise qui a déjà reçu 500 millions de dollars, dont la moitié de microsoft. Leur vision risque fort de diverger de celle du fondateur, Mark Zuckerberg.

Mark_zuckerberg
Une situation qu'on a déjà rencontré dans d'autres start-up à succès. Pour les investisseurs, l'urgent est de gagner de l'argent, alors que Mark Zuckerberg a toujours privilégié la fréquentation du site au détriement de la recherche de rentabilité.

L'autre problème vient des cadres de l'entreprise, eux-mêmes en quête de rentabilité financière. Plusieurs d'entre eux ont déjà quitté le navire pour créer leur propre start-up. Pas sûr que ce soit un si bon calcul par les temps qui courent, mais la réalité est là. Pour colmater l'hémorragie, l'entreprise vient de racheter une partie de leurs actions sur la base d'une valorisation comprise entre 3 et 4 milliards de dollars.

Il reste que le départ de certains pioniers de l'aventure, permet l'arrivée de managers expérimentés qui ne manqueront de peser sur la prise de décisions stratégiques et d'imposer davantage de rigueur dans les règles de gestion internes. Quoi qu'il en soit, il faudra trouver de nouveaux relais de croissance, notamment par le lancement de nouveaux services marquants et rentables.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Frédéric-Michel Chevalier 3008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte