Magazine Société

Stéphane GUILLON, nouveau COLUCHE ?

Publié le 25 février 2009 par Moonbloggeur
Stéphane GUILLON, nouveau COLUCHE ?Il est toujours facile de comparer un artiste en vogue à un autre artiste de l'ancienne génération. Je ne me lancerai pas ici à dire que Jean Dujardin est le nouveau Belmondo ou que Karim Benzema et le nouveau Zizou.
Depuis quelques jours, Stéphane Guillon est en "guerre" avec Jean-Michel Apathie, journaliste et chroniqueur sur RTL. La "guerre" des mots, bien-sûr, mais "guerre tout de même. Explication.  A propos d'un chronique de l'humoriste tiens chaque matin sur France Inter, Apathie a répondu sur son blog : "Son humour repose sur la méchanceté. Ces textes ne sont pas spirituels. Il ne joue pas avec les mots, ne les mélange pas, ne les triture pas. Il n'est pas non plus dans le non sens, ou l'ironie. Non, il est tout simplement méchant (.../...)". Alors, Gullon va-t-il trop loin ?
A la fois grinçant et provocant, Stéphane Guillon déballe son humeur quotidienne sur les ondes radiophoniques. Il est devenu incontournable. Au pays de Sarkoland qui commence enfin a se réveiller, ses mots sont comme des flèches lancées chaque jours aux puissants, lui qui a mis du temps à arriver sur le devant de la scène. Né à Neuilly sur Seine (un hazard ?), il aura  donc attendu plus de 40 ans pour enfin avoir la reconnaissance du public (sur Canal+ et maintenant sur une radio du service public).
Mais maintenant qu'il fait beaucoup (trop ?)parler de lui, il va falloir trouver une façon de le faire taire dans un pays où la liberté d'expressipon est devenue un enjeu politique, notamment depuis l'émergence des blogs. La salve de Jean-Michel Apathie (pourtant pas trop Sarkoland, lui non plus), montre bien qu'il vaut mieux "fermer sa gueule surtout quand on a quelque chose à dire" et que le pouvoir en place veut bien qu'on s'oppose à lui mais pas trop quand même ... Ca ne vous rappelle pas quelqu'un, interdit de télé à la fin des années Giscard ? Mais si, mais si, souvenez-vous ...
Depuis les années 80 et la génération Coluche (c'est bien lui, le méchant de Giscard), avec Bedos, l'initiateur, Desproges, Le Luron ..., la France du rire s'était endormie sur ses deux oreilles. Alors merci, Stéphane Guillon, de nous réveiller tous les matins en nous secouant enfin le cocotier, même si ça fait grincer les dents de certains.
Vous pouvez retrouver l'humeur de Stéphane Guillon en cliquant ici.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moonbloggeur 55 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine