Magazine Culture

Damages [2x o8]

Publié le 02 mars 2009 par Lulla

Damages

They Had To Tweeze That Out Of My Kindney //

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_226794

   Après plusieurs épisodes relativement ennuyeux, il fallait trouver un moyen de nous reveiller et je dois dire que c'est réussi. Dommage qu'il faille attendre la fin de l'épisode. Ils ont osé : nous savons maintenant, à cinq épisodes de la fin de la saison, que c'est bien Patty que Ellen tient en joug dans le flash forward. Elle est attachée, en larmes et essaie de convaincre Ellen de ne pas tirer car ce n'est pas sa nature de faire ça. Ellen lui dit qu'il ne faut pas s'inquiéter, que l'arme n'est même pas chargée ! Oui mais on se souvient que dans le tout premier flash forward, elle disait aussi "I Lied Too" avant de tirer. Doit-on vraiment croire au fait qu'Ellen puisse tirer sur Patty ? Non. D'ailleurs, les coups de feu ne viennent certainement pas de l'arme d'Ellen mais d'une autre. Ou alors il s'agit bien de l'arme d'Ellen mais elle tire sur quelqu'un d'autre. Sur le détective Messer par exemple puisque l'on sait qu'il s'est introduit dans sa chambre. Ou Wes, parce qu'il s'est bien foutu de sa gueule. Ou Frobisher ! Elle aurait alors enfin sa vengeance. Ah bah oui mais non. Grâce au dossier que Magda la femme de Pete lui amène, elle sait désormais que c'est bien Patty qui a tenté de la faire tuer. On pourrait émettre mille hypothèses, il y a de fortes chances pour que l'on ne puisse pas à l'heure actuelle savoir ce qui se passe vraiment dans ce flash. D'autres éléments viendront d'ici là et bouleverseront tout ce que l'on pouvait imaginer ! Ca marche comme ça Damages et c'est ce qui est bon.

   J'avais déjà enterré l'Oncle Pete la semaine dernière. Il se trouve qu'il lui a fallu tout l'épisode pour mourir et c'est celui avec qui il a magouillé pour tuer Ellen qui l'a tué lui. Ironie du sort. Toutes les scènes partagées par l'interpréte de ce petit vieux avec Glenn Close étaient très fortes. C'est tout de même une grande actrice. Les scènes de flashback de lorsqu'elle était enfant servaient à nous expliquer ce lien qui les unit depuis tant d'années. Ca fait du bien de voir Patty pleurer, avoir des sentiments humains quoi. La scéne où elle apprend sa mort est rudement bien pensée. A coté de ça, Frobisher nous prouve qu'il est vraiment une girouette, un idiot fini. Messer et Wes réussissent à le convaincre de se retirer de l'affaire UNR. C'est pas grave : Patty a réussi à réunir suffisamment de plaignants, elle n'a plus vraiment besoin de lui. Et la série, a-t-elle encore besoin de lui ? Même si j'aime le personnage et l'interprétation de Ted Danson, j'ai l'impression qu'il n'apportera plus rien de nouveau. Et ses trips spirituels ne m'intéressent guère. C'est même franchement ridicule. Puis il y a la call-girl qui met un temps fou à se décider à parler, c'est un peu agaçant, d'autant qu'elle ne sait pas grand chose finalement. Remarque, ça occupe Tom. Au moins, il sert à quelque chose. Quant à Finn, c'est apparemment un génie de la finance qui magouille pour que la UNR ne fasse pas faillite. En gros quoi. Je ne suis toujours pas convaincu par cette histoire.      

vlcsnap_212223


// Bilan // J'ai encore beaucoup de mal avec l'intrigue principale de cette saison mais tout ce qui tourne autour est plutôt intéressant et moins ennuyeux que d'habitude dans cet épisode. On voit davantage Patty et Ellen et ça fait du bien. Damages reste une grande série malgré ses nombreux défauts.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte