Magazine Santé

Pour une sante solidaire, responsable et humaniste

Publié le 02 mars 2009 par Christophe Cochet

FredericUn  travail de sape de destruction des fondamentaux de  la sécurité sociale est mené depuis 20 ans sur la santé
La loi Bachelot sur l’hôpital accélère un processus engagé depuis plusieurs années : la reprise en main administrative de notre système de santé. La mise en place des agences régionales de santé, entièrement sous le contrôle de l’état, en est l’icône le plus remarquable. Malgré l’échec des agences régionales d’hospitalisation (voir l’évolution depuis 4 ans de notre secteur hospitalier pour ceux qui n’en sont pas convaincus), il a semblé opportun au ministère d’étendre le contrôle administratif à la médecine de ville et au secteur medico-social. On peut s’étonner aussi du bouclage du plan de financement 2009 de la sécurité sociale par un prélèvement de 1.5 milliard € sur notre économie sous forme de taxes sans relation avec une quelconque orientation future du consumérisme médical. La taxe sur le chiffre d’affaires des organismes complémentaires et sur les revenus d’intéressement et de participations en sont deux exemples. Dans cette logique, Madame Bachelot a assuré l’été dernier qu’en 2009 « aucun effort ne sera demandé aux usagers », ce qui s’est vite révélé faux si on en juge par la hausse de 3.5% des assurances complémentaires début 2009.

Lire POUR  UNE  SANTE  SOLIDAIRE, RESPONSABLE  ET  HUMANISTE en entier


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophe Cochet 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine