Magazine Santé

Vieillir à vue d'oeil

Publié le 03 mars 2009 par Den1971

Dans le monde moderne, la vision est donc de plus en plus sollicitée. Le surmenage de l’oeil commence dès le plus jeune âge, à l’école et devant l’écran de télévision. Il se poursuit en milieu professionnel ateliers, chantiers ou bureau, pendant les transports (surtout en voiture). S’agit-il de loisirs : spectacles, sports, voyages en voiture, séjours ensoleillés à la mer ou à la montagne, nos yeux ne font relâche qu’à l’heure du sommeil.

Si pour bien travailler, il faut bien voir, inversement, les mal-voyants et non-voyants se voient fermer les portes d’un grand nombre de professions. Et le travailleur âgé, dont la vue baisse est parfois conduit à des reconversions douloureuses ou à accepter des tâches inférieures à ses capacités. La fatigue visuelle

L'oeil et le vieillissement

Les mécanismes visuels qui se règlent par un jeu d’automatismes inconscients comportent tous une partie musculaire et une partie nerveuse. C’est par leur utilisation excessive, occasionnée par les défauts de vision ou un travail trop exigeant que naîtra la fatigue visuelle et ses conséquences.

Les différents symptômes constatés sont autant de signaux d’alarme. On remarque en particulier : picotements, douleur, rougeur du globe oculaire ou des paupières, clignotement fréquent, larmoiement, clignotement fréquent, larmoiement, sensation d’éclairs ou de flashs (cas d’urgence), vision floue et sensation de voile, franges colorées autour des objets observés, photophobie, diplopie (vision double), persistance anormale d’images consécutives, instabilité de l’image, sensation d’une grande gêne à soutenir l’attention, migraine, tension nerveuse accrue, maladresse, somnolence, vertiges, fatigue générale.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Den1971 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine