Magazine Humeur

Supermarchés : boycottons les caisses automatiques !

Publié le 03 mars 2009 par Forrestgump54
Par Isabelle Saporta. Les caisses automatiques pullulent dans nos supermarchés. Cette automatisation effrénée induit une diminution du personnel nécessaire et la multiplication des emplois précaires. Bien loin des objectifs de la LME... Dans les arguments fallacieux qui ont servi à nous vendre la Loi de Modernisation Économique ou LME il y avait, outre la baisse des prix qui pour le moment ne s’est pas réalisée, des promesses d’embauches dans la grande distribution. Le cercle vertueux devait fonctionner ainsi : baisse des prix pour les consommateurs, augmentation de la consommation, suivie bien entendu par des embauches massives en GMS. Beaucoup se sont alors élevés contre cette loi craignant que les emplois créés ne soient précaires. C’est le cas notamment de Christian Le Lann, président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de Paris. Ce dernier avait mis en garde le pouvoir politique actuel contre le risque de destruction d’emplois dans l’artisanat de bouche. « Pour chaque temps partiel créé dans la grande distribution, cinq emplois pérennes seront détruits chez les artisans », prophétisait le Président.On s’attendait donc à du temps partiel imposé. On a eu mieux, ou plutôt pire. Bien pire avec la multiplication des caisses automatiques. D’après le magazine LSA, Carrefour devrait installer 600 caisses automatiques dans 125 hypermarchés de l’Hexagone d’ici à la fin 2009, le groupe passera même à 1200 caisses d’ici 2010. La montée en puissance des « terribles engins… » Chez Système U, on atteindra les 800 caisses automatiques pour l’été. 500 chez Intermarché. Quant à Auchan, aujourd’hui à la tête d’un pôle de 250 machines, il fait également état de sa volonté de faire monter en puissance ces « terribles engins… » Le calcul est simple : plus de caisses = moins d’emplois. Et oui, dans le monde merveilleux de l’automatisation à outrance, un seul employé est nécessaire pour surveiller quatre machines. Ni vu, ni connu, les effectifs devraient donc diminuer de manière drastique dans les prochaines années… Et le temps partiel imposé deviendra le modèle social de demain. Des centres-villes qui se meurent faute de commerces de proximité, des villages qui perdent leur âme et des employés qui perdent leurs boulots.Allez, encore un petit coup de pouce aux grandes surfaces et le cauchemar orwélien finira par devenir réalité ! Philippe MARX - Agir ! Réagir !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Forrestgump54 30495 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog