Magazine Côté Femmes

Stay tunned avec BNP PARIBAS!

Publié le 02 mars 2009 par Mawquise

Quand on m’a proposé de tester la nouvelle application mobile de BNP PARIBAS, j’ai eu comme des spasmes, des nausées suivies d’une crise de tétanie un peu comme si t’avais un serial killer à tes trousses et que tu savais pas de quel côté te mettre à courir.

Oui non parce que me faites pas croire que, le jour où un mec armé d’un hachoir à viande se pointe vers vous, vous allez avoir la présence d’esprit de galoper tel le faon sur ses douces papattes, et pas scotcher là comme un flan et vous faire mettre en pièces.

C’est la réaction dite de la biche prise dans les phares.

Mais pourquoi tant de stupeur et de tremblements, vous vous enquérez? Et bien parce que dans mon panthéon de services au client, une banque, c’est un peu comme Hadès tendant sa mimine décharnée pour recevoir ton “bon pour un aller simple de l’autre côté”.

Je n’ouvre pas leurs courrier.

Je ne prends pas rendez-vous avec mon banquier, dont je connais même pas le nom (ou le visage).

Par contre la carte bleue, je sais vachement bien m’en servir.

Incompatibilité entre nous, vous voyez bien.

Donc je traînais un peu des pieds à l’idée de tester un service de banque en ligne lorsque, ALLELUIA, j’ai réalisé que je n’avais aucune chance de tomber inopinément sur l’état de mes comptes, vu que je suis pas cliente chez BNP PARIBAS. Oh soulagement!

Par contre j’ai pu faire chier tout le monde à ne plus parler qu’en devises étrangères. Illustration:

” Non mais le prix de la baguette chez Paul est pro-hi-bi-tif! 99,20976 Ngultrum bhoutanais, rends-toi compte!”

” Et le dernier album de Natasha St Pier, un délice! Et une telle affaire, seulement 1785 Kwacha malawite!”

De quoi rendre les trajets en métro très mondain.

Et aussi, chez BNP PARIBAS ils ont inventé un truc qui te permet de pas te foutre sur la gueule avec tes amis en voyage. Un calculateur de dépenses. Nan parce qu’on le connait bien le truc, qu’y'en a un qui raque pour l’essence et les autres ils s’estiment quittes avec leur pot de rillettes et leur pain de mie Lidl premier prix. (de la même famille de ceux qui veulent pas partager la note au restaurant sous prétexte qu’ils ont bu un seul verre de vin alors que Michel en a bu deux).

C’est pas mal faute si vos amis sont des mufles.

Si tu es client par contre, alors là c’est Byzance, à tel point que limite t’as plus besoin de foutre les pieds dans ta banque de toute ta vie (bonheur!): tu peux boursicoter, trouver un distributeur, virer des sous à ton ado boutonneux pour le dernier jeu Game Cube qui lui fera perdre 30 points de QI, consulter tes comptes…

Manque plus que Le Monde sous le bras et un blackberry, et tu deviens la tradeuse blindé de fric que tout le monde veut être mais que personne n’est parce que c’est chiant comme la mort, ce boulot.

(alors que Maître-nageuse, c’est la lose budgétaire, mais comment que t’as trop la classe)

Article sponsorisé par Blogrider


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mawquise 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine