Magazine Société

Guadeloupe : la peur de l'autogestion

Publié le 02 mars 2009 par Chezfab
413ef1519133cc258058d5bec0915634.jpg Mais qu'est ce qui paralyse autant les partis progressistes et les syndicats de la même catégorie pour soutenir ce qui se passe en Guadeloupe ? C'est vrai que des textes timides sont envoyés, mais pas de quoi enflammer le pays !

Et bien, après une légère réflexion et des discussions avec des connaissances guadeloupéennes, cela m'a d'un seul coup sauté aux yeux ! C'est la peur de devoir vivre partout ce que vivent en ce moment les habitants des îles Guadeloupe et Martinique (même si la première est un meilleure exemple).

Et qu'est ce ? Et bien l'autogestion ! D'un seul coup les guadeloupéens (et dans une moindre mesure les martiniquais) viennent de prouver qu'une population peut s'autogérer. C'est ce qui inquiète les tenant de "l'ordre républicain". Ceux qui sont des permanents de la lutte comme ils disent mais le plus souvent des permanents tout court, rémunérés par le système pyramidal mis en place dans les mégastructures politiques et syndicales.

Difficile du coup pour eux d'imaginer qu'ils ne pourraient ne plus servir à rien ! Car c'est ce tour de force que réussissent les guadeloupéens : autogestion alimentaire, sociale, médicale et d'éducation. Oui c'est cela qui fait peur au pouvoir : ils sont en train de sortir tranquillement du... capitalisme !

Ce que le LKP met en place aujourd'hui est un réel espoir. Les habitants démontrent que, quand un peuple se prend en main, il peut faire de très très grandes choses. Que quand il décide de s'autogérer dans le respect, cela se passe bien.

Alors, on comprend mieux pourquoi la préfectorale, mais aussi certains partis progressistes, sonnent la fin de la récréation... On va quand même pas mettre à mal l'oligarchie quand même....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chezfab 4794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine