Magazine

Natures mortes

Publié le 02 mars 2009 par Joachim
La nature morte, contresens cinématographique ? A quoi bon reproduire la disposition d'objets immobiles ? Deux exemples pour prouver le contraire.

Pas uniquement un remake gore de ça :
Nature morte au lapin (Jean Siméon Chardin 1735)
Mais au-delà de la terreur et de la fascination, une façon de filmer littéralement "la mort au travail"... mais un travail pas si univoque non plus.  A côté de la dégénerescence de la chair, une pêche qui refuse de flêtrir. "Tu retourneras à la poussière" et juste à côté, à défaut du fruit défendu, le fruit immortel. Quelque chose de la vie s'accroche et résiste à cette fresque de la putréfaction.
Des fragments de vie qui se cristallisent sur des objets, sur la surface du quotidien, c'est exactement ce qui est à l'oeuvre dans cet autre extrait :
Choisir le parti-pris des choses, faire vibrer des objets, les prendre comme témoins de la naissance d'un amour, quel beau pari de cinéma. C'est celui de La rencontre (Alain Cavalier 1996), film où la figure humaine est releguée hors champ, mais qui parle comme rarement de l'empreinte humaine. 
Une démarche à la croisée du pictural (les natures mortes donc) et du littéraire (sous le signe du blason: isoler et célébrer des fragments du corps aimé).Au passage, dans la séquence des lunettes, rien de moins qu'une nouvelle définition de l'amour. Ce n'est pas tant regarder dans la même direction (Saint-Exupéry), encore moins se mirer les yeux dans les yeux, que de voir flou, mais avec le même degré. 
Dans les deux exemples, on reste finalement plus proche du termes anglais que du français. Pas tant des "natures mortes" que des "still lives" (vies immobiles) ou plutôt ce qui reste de vie dans l'inanimé.  
Tant qu'on est dans "les rencontres", en voici une autre non moins délectable.
Dorénavant, dans les films de Blake Edwards, je chercherai d'éventuels lilas dans les arrières-plans... maintenant que je connais leur signification dans le langage des fleurs (enfin, celui entre Blake et Julie).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joachim 239 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte