Magazine France

Travailler plus rend idiot

Publié le 03 mars 2009 par Nicolas J
Une nouvelle étude (communiqué par mon copain Poireau) montre que «Le travail intensif peut altérer les capacités mentales. »

Quand je pense que le slogan de Nicolas Sarkozy était « travailler plus pour gagner plus ». Il voulait nous rendre idiot ou quoi ?

« Les scientifiques n'ont pas pu déterminer pour quelles raisons précises la surcharge de travail affectait les facultés mentales. Ils ont toutefois relevé un faisceau de facteurs explicatifs, parmi lesquels figurent une qualité de sommeil inférieure, de la dépression et, d'une manière générale, une hygiène de vie moins bonne. »

Heu… Scientifiques ? Je me demande s’ils n’ont pas oublié, une raison : la fatigue.

« Le travail intensif peut altérer les capacités mentales. » A mon humble avis, c’est le contraire, n’en déplaise à mes trolls de droite, il faut avoir les capacités mentales altérées pour vouloir travailler plus. Au moins, Nicolas Sarkozy, dans son slogan, ne parlait pas spécialement pour lui : c’est NOUS qu’il voulait faire travailler plus. J’ai toujours pensé que c’était une hérésie : le progrès technologique fait que la quantité de travail nécessaire pour produire plus diminue, ça ne sert à rien de produire plus (ça détruit même la planète), on n’arrive déjà pas à faire bosser tout le monde et, enfin, le taux de chômage est maintenu artificiellement pour permettre de maintenir la pression sur les salariés.

J’espère que les trolls qui polluaient mon blog au moment de la campagne passeront ici et comprendront que c’est un cercle vicieux. Travailler plus rend con. Etre con est de vouloir travailler plus.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte