Magazine Société

Commission jeunesse: L'heure de la réflexion !

Publié le 03 mars 2009 par Jean Noël Delorme

clerm_ant.jpgChers amis,

Vous le savez, pour la plupart, mon engagement politique m'a amené, il y a quelques temps maintenant, à rejoindre Jean Pierre Brenas et l'association qu'il préside "Clermont Avant Tout". Conscients du travail important qu'il y a à fournir, je fais le choix de m’engager et d’apporter ma contribution sur le thème de la jeunesse.

Ainsi, je souhaite vous inviter à la réflexion au sein de la Commission Jeunesse de l'association. Je précise qu'aucun engagement n'est demandé ! La question alors se pose. Quel est le but de cette commission ?

Et bien, aujourd'hui, être jeune est beaucoup trop assimilé à la difficulté, à la rupture générationnelle. Être jeune aujourd'hui, c'est avoir peu de confiance en l'avenir, ne pas croire en un engagement personnel dans la réussite collective. Il y a encore trois ou quatre générations, les choses étaient très différentes. Les études, le travail et la construction personnelle étaient beaucoup plus faciles. Aujourd'hui, jamais la jeunesse française n’a été autant qualifiée professionnellement. Et pourtant, elle subit toujours plus le chômage et la difficulté de démarrer dans la vie, avec tout ce qu’une telle situation peu supposer.

Clermont-Ferrand est une ville universitaire importante. Agglomération comprise, la population étudiante représente 10% de la population totale. 20.3% de la population à entre 0 et 19 ans et 37.3% à entre 20 et 39 ans. 57.6% de la population clermontoise à donc moins de 40 ans. Dans ce contexte, peut-on faire l’économie d’une réflexion ?

Fort de ces constats, ouvrons le débat. Dans le contexte actuel, quels sont les enjeux de la jeunesse pour l'avenir de Clermont ? Quelle politique devrait mettre en place une municipalité en faveur de sa jeunesse ? Est-ce possiblement le rôle d'une ville de mener une politique globale qui amène les étudiants à s'installer définitivement dans la cité après la fin de leurs études ? Quels moyens faudrait-il alors déployer ? Quelle relation avec le monde universitaire en faveur des étudiants ? Quelle politique pour la jeunesse des quartiers dit sensibles ?

D'autres questions sont à poser. Quel bilan pour la politique de l’actuelle majorité municipale ? La ville déploie-t-elle tous les moyens nécessaires à la petite enfance ? Les écoles maternelles sont-elles bien gérées ?

Je vous propose de nous retrouver régulièrement afin d'aborder tous ces sujets. D'en parler et d'en débattre afin de faire avancer la politique de la jeunesse dans notre ville.

N'hésitez pas à m'appeler, à m'adresser un mail, à m'en parler. Toutes les contributions sont bonnes à prendre.

A très bientôt,

Anthony PRIEUR.

Antony_prieur.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean Noël Delorme 381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine