Magazine Caricatures

Fra-ter-ni-qué !

Publié le 03 mars 2009 par Jacques Chirac

ChipiesMes Chers Compatriotes,

Et boum ! tout cassé ! A peine Marty Aubry s'était-elle battu les flancs avec la queue de Benoît Hamon, en se félicitant (heureusement qu'elle s'en charge elle-même, parce que si elle devait compter sur les autres éléphants pour la féliciter...) de la concorde retrouvée au sein du P.S. et de la joie régnant dans les couloirs de la rue de Solférino, que crac ! a pus ! Les ronchons sont de retour. Il faut dire que se retrouver en 43ème position sur la liste de la Région Centre-Nord -Sud-Ouest à Gauche en sortant de l'ascenseur social n'est pas exactement le rêve fou de tous les jeunes loulous loups de la GRUE (Gauche Rénovée Universelle Européenne).

Allez ! Avouez-le : vous êtes comme moi, vous y avez cru ? Samedi, vous avez vu Rougeaude de Lille se déclarer "heureuse que les socialistes (qui c'est ?) soient rassemblés" (mooouuuuaaaaahahahahihihi...). et vous vous êtes dit : "a y'est ! ils ont compris !". Mêêêê (Oups ! un reliquat du Salon de l'Agriculture) non !

Harlem Désir d'Avenir s'est retrouvé tête d'oeuf de liste en Île-de-France, sans doute pour financer le plan de transport des montres de Julien Dray (y'a du boulot !). Henri Weber - le théoricien de la queue - pour ceux qui se souviennent de son interview-culte après son voyage en Pologne - est planté (c'est le cas de le dire) en Région Centre Massif Central (qui sera sans doute supprimée). Sinon, nous avons Vergnault et Pargneaux qui nous font à eux deux tout le tiers Nord et Ouest de la France (quelqu'un sait qui c'est les deux Gnault-gneaux ?). Et surtout : Vincent Peillon envoyé en punition dans la Région Sud-est, lui qui n'y connaît rien en Saint-Marcellin et en Côtes-du-Rhône. Une pitié.

C'est donc le bousin socialo-socialiste derechef. Oui, mais vous êtes drôles, vous ! Il a fallu respecter la parité, la diversité, les particularismes locaux (les aime bien ceux-là, on peut tout leur faire dire), les intérêts particuliers (montres et autres achat compulsifs, chèques de la FIDEL, etc.), la fra-ter-ni-té et tous les trucs en -té qui font si chic à la télé.

Notons au passage la délicatesse avec laquelle, Martine a mis Benoît Hamon au placard en s'écriant : "Benoît n'a pas besoin d'être numéro un : c'est l'idole de toutes les femmes françaises !". Je peux vous dire que si le Benoît avait dit il y a quelques mois "Martine est Première Secrétaire parce qu'elle en a une belle paire !", en dehors du fait que ça rime bien, on en aurait entendu parler pendant des années. Remarquez que personne ne l'aurait cru...

Bien à vous,

Jacques

P.S. En illustration, je vous ai mis l'affiche du nouveau spectacle de nos Chers Compatriotes du Théâtre des 2 Ânesses du P.S., c'est un triomphe, courez-y vite.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jacques Chirac 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte