Magazine Culture

TF1 audiences disparues

Publié le 03 mars 2009 par Maudsoulat
FBI portés disparus.jpg

Hier, je vous parlais de l'érosion des audiences du lundi soir de la Une, aux prises avec l'excellent FBI portés disparus (Without a Trace en anglais). Information encore vérifiée ce matin en voyant les résultats publiés par Médiamétrie :

France 2 arrive en tête des audiences d'hier soir avec 23,3% de PDA (part d'audience) et 6,16 millions de téléspectateurs. Un beau score pour l'épisode très sombre "Dernières volontés", où Jack Malone était aux prises, entre 20h35 et 21h15, avec un fugitif atteint d'un cancer en phase terminale.

Soirée assez sombre sur France 3 également, avec le documentaire "Enfants Martyrs", sur la maltraitance (que je conseille à mes élèves de Carrières Sociales d'avoir regardé). Ce programme réunit 3 millions de téléspectateurs et 11,9% de part d'audience.

Et les chaînes privées là-dedans ? TF1 avait choisi de rediffuser un épisode de Père et Maire, celui-là même tournée juste après le décès de Daniel Rialet, un des héros-créateurs de la série. Battu par France 2, TF1 n'atteint pas les 6 millions et reste à 22,3% de PDA. Décidément, la vie est dure pour la fiction française made in TF1. Pas de Seconde Chance possible face à Jack Malone (ouarf). Même Joséphine s'y est cassé les ailes (OK je sors)

Justement, pourquoi FBI fait un tel carton ? La suppression de la publicité n'arrange rien au phénomène puisque la diffusion à 20h35 permet de suivre le seul épisode inédit de la soirée et, à 21h15, de retourner vaquer à ses occupations (ou de rester pour voir les rediffs, c'est selon). Ce n'est cependant pas la seule explication, sinon le report vers TF1 serait plus massif dés 21h15, surtout sur une rediff où l'intrigue est moins difficile à prendre en cours de route.

L'explication est à chercher du côté de la série en elle-même : FBI est construite sur le mode série et non pas comme un feuilleton, à savoir que chaque intrigue se termine à la fin de l'épisode mais cela n'empêche pas les fidèles. Pourquoi ? Cela tient d'abord à la personnalité des protagonistes. Jack Malone est un héros à la limite de l'anti-héros, angoissé, infidèle qui fait des erreurs de jugement et qui ne se comporte pas en chef tout puissant. Il est entouré de personnages attachants avec leurs failles et leurs mystères, dévoilés avec parcimonie ce qui garantit un suspense maximal aux accrocs de la série.

Lundi prochain, c'est Ingrid Chauvin qui relève le défi avec une fiction inédite maxi-promue sur les magazines télé, Les Toqués. Miss Dolmen étant une valeur sûre des audiences de TF1 (c'est beaucoup moins vrai sur M6 avec le four de Suspectes), va-t-elle réussir à faire succomber Jack Malone ? Réponse la semaine prochaine


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Maudsoulat 191 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte