Magazine

Du papier…

Publié le 03 mars 2009 par Hugo Jolly

http://www.tshirt-maout.com/blog/public/goodies/GOODIES_02.jpg

Que sortirez-vous ce matin au commis du dépanneur lorsque vous achèterez votre journal, votre café ou un billet de loto qui sait? Vous lui tendrez votre carte de débit? Vous lui donnerez une pièce de monnaie, un billet de banque? Mais que valent ces papiers, maintenant qu’on les imprime sans compter, au fur et à mesure que le besoin se fait sentir?

Aux États-Unis, les contribuables se partagent désormais une dette que les enfants des enfants de leurs enfants n’auront pas fini de payer dans plusieurs décennies. On imprime tout de même ces billets impériaux qui, dans les faits, ne sont que papiers peints. Ces billets n’ont plus de valeur puisqu’on les imprime également dans les autres nations capitalistes du monde avec la même facilité et rapidité, c’est un mode de survie, un repli. Le capitalisme est mort.

On vous dit d’ailleurs d’un côté, «débrouillez-vous avez vos comptes», alors que vous savez nettement insuffisants vos revenus en rapport à vos dettes, mais d’un autre côté, le même gouvernement vous refusant cette aide plonge la main dans vos économies pour éponger les dettes de la bourgeoisie. AIG par exemple, a reçu sa quatrième injection de plusieurs dizaines de milliards, tout en dévoilant un trimestre des plus appauvrissant avec une perte de près de 62 milliards de dollars. Que dire de GM? Et des autres?

Au moment où vous lisez ces lignes, après la vertigineuse chute du 2 mars 2009, les investisseurs de par le monde retirent leurs avoirs craignant un krach boursier brutal. La panique est installée. Vous ne possédez que des billets de Monopoly, ça ne vaut plus rien. Au train où on les imprime, la dépréciation de ces billets est inévitable et même, probablement déjà en vigueur, mais on ne vous en soufflera point mot, par souci de confiance au marché. Mais il est mort, ce marché, il ne veut plus rien dire…

Faites-donc une blague aux banques, allez donc y déposer vos billets de jeu, sinon, fabriquez-en! Allez remplir les coffres de la banque de billets de Monopoly, c’est de toute façon ce qui s’y trouve déjà! Allez-y si vous voulez. Sinon, allez jouer au Monopoly avec les autres dupés, car c’est tout ce qui subsiste du capitalisme. Pour les autres, aidez-nous à faire tomber ce qui reste de ce système parasitaire et battons le fer pendant qu’il est encore chaud!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugo Jolly 383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog