Magazine

Twitter : autopsie d'un phénomène

Publié le 03 mars 2009 par Musaraign

D'abord taxé de repaire de nombrilistes, Twitter tarde à prendre de l'ampleur en France.

Même si de plus en plus de blogueurs ou d'utilisateurs commencent à s'y intéresser les professionnels sont encore frileux pour l'adopter.Outre-Atlantique pourtant, nombreuses sont les marques qui ont vite compris l'intérêt de ce qui ressemble à un réseau social mais qui s'avère bien plus efficace dans certaines circonstances.
Alors qu'est-ce que Twitter ?C'est une plateforme utra-simple d'envoi de messages texte en temps réel, du broadcast comme on dit.
Pourquoi seulement du texte et cette limite de 140 caractères ?Au départ, Twitter permettait d'échanger des messages via SMS, il fallait donc être concis. Le gap des 20 caractères restants servait uniquement à identifier l'expéditeur du message.Puis, Twitter s'est répandu sur le web en conservant cette contrainte.
Ca signifie qu'on ne peut pas envoyer d'images ?En réalité, rien ne vous empêche de joindre l'URL d'une image, d'un site, d'un blog ou d'un morceau de musique à votre message. Si celle-ci s'avère trop longue, vous pouvez utiliser un compresseur d'URL de type snipurl, tinyurl ou autre : celui-ci code votre URL sans fin de manière plus digeste pour de si courts messages.
Mais à quoi ça sert ?Il vous faut d'abord vous inscrire sur Twitter pour pouvoir diffuser vos messages. Ceux-ci sont immédiatement diffusés sur la plateforme et, c'est là le point intéressant, aux utilisateurs qui ont choisi de vous suivre.
C'est quoi la différence avec Facebook alors ?Facebook est un réseau communautaire là où Twitter est une interface de difusion de messages en temps réel. Mais dans un cas comme dans l'autre, il vous faut des amis ou des "suiveurs" également inscrits.
Qui s'en sert ?Des blogueurs, beaucoup de blogueurs d'ailleurs ! Des sociétés qui ont fait le pari de personnifier leur relation client en la rendant "full duplex" puisque vous pouvez répondre à un Twitt en public ou via un message que seul le destinataire verra.
Est-ce compliqué à utiliser ?Twitter est d'une simplicité déconcertante : vos contacts sont identifiés de cette manière @musaraign et une syntaxe simple vous permet d'accéder à certaines fonctions. Par exemple RT au début d'un message signifie que vous rediffusez un Twitt reçu.
Pourquoi ça marche ?Parce qu'une communauté de développeurs s'est approprié le système en développant tout un tas d'applications sur mobile ou sur le web pour vous permettre de Twitter depuis n'importe où.Des outils de recherche vous ouvrent la porte d'analyses de notoriété ou de sujets.
Des exemples de Twitteurs célèbres ?La communauté Twitter accueille quelques personnalités comme David Lynch, Mark Zuckerberg et même Barack Obama - qui a toutefois dû la mettre en veilleuse depuis qu'il a rejoint la Maison Blanche ! On y trouve aussi des journalistes ou des personnalités du show-biz.Mais ce sont enfin d'illustres inconnus qui sont devenus célèbres grâce à Twitter. L'exemple le plus frappant est celui de Janis Krums qui n'a rien fait d'autre que de se trouver sur un ferry au moment du crash d'un avion en janvier dernier et de prendre le premier cliché de la catastrophe à l'issue - heureusement - extraordinaire.
Quel inconvénient vois-tu à Twitter, Musa, dis ?Si je trouve l'outil exceptionnel, je pense qu'il peut rapidement nuire à la productivité si vous prenez l'habitude de réagir systématiquement à tous les Twitts que vous recevez dans la journée !A ce sujet, Robert Scoble s'est même exclamé "Twitter vient de tomber, la productivité remonte" à un moment où l'outil n'était plus disponible. Mais le plus amusant dans l'histoire c'est que privé de son outil favori, Robert a lancé ce message... sur son blog !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Musaraign 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte