Magazine Insolite

Des traces de dents laissées par une victime permettent d'identifier son agresseur

Publié le 03 mars 2009 par Benjamin Tolman
Justice Agrandir l'image

Sunningdale, Angleterre -  Un voleur de bijoux a été arrêté grâce aux morsures aux oreilles qu’une de ses victimes lui avait infligées dix ans plus tôt.

Gary Mills, 32 ans, avait essayé en 1998 d’arracher des bagues en diamants des doigts d’une femme. Mais attaquée par derrière, la victime avait mordu son agresseur au doigt et aux oreilles. L’homme s’était alors enfui, laissant derrière lui une casquette de base-ball.

M. Mills a été retrouvé dix ans plus tard à Malaga en Espagne alors qu'il était coupable dans une autre affaire. Les forces de l’ordre ont remarqué les cicatrices laissées lors de la tentative de vol de 1998. Après un test ADN, une concordance a été établie entre celui de M. Mills et les traces retrouvées sur la casquette. Face aux preuves, le voleur a plaidé coupable et a écopé de quinze ans de prison.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine