Magazine Psycho

Aînés et problèmes psychiatriques

Publié le 03 mars 2009 par Suzanneb

Depuis le début de l’hiver, à Québec, un nombre anormalement élevé de personnes âgées souffrant de problèmes psychiatriques se retrouvent aux urgences, où elles passent parfois jus­qu’à 90 heures sur des civières.

Les délais augmentent en raison de la recrudescence de ces cas en lien avec la courbe démographique, mais aussi à cause de problèmes de coordination des services aux personnes âgées, dans le réseau régional de santé. Le nombre de gérontopsychiatres est de plus insuffisant, ce qui se répercute sur la couverture en hébergement, d’au plus 44 %.

«L’urgence n’est pas la porte d’entrée souhaitée et l’on essaie actuellement d’harmoniser les ressources pour travailler en amont. Ce sont des brise-cœurs pour nous de savoir des personnes âgées sur des civières, aux urgences. On fait des pieds et des mains pour leur trouver des places ici (à l’hôpital Robert-Giffard), mais nous sommes en continuel débordement», analyse la coordonnatrice du service de gérontopsychiatrie, à l’hôpital Robert-Giffard, Johane Guillemette.

Le Journal de Québec – Aînés et problèmes psychiatriques – 90 heures aux urgences – 28 février 2009

Références pour cet article

  1. Le Journal de Québec – Aînés et problèmes psychiatriques – 90 heures aux urgences – 28 février 2009
    www2.canoe.com/infos/societe/archives/2009/02/2009...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Suzanneb 1338 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines