Magazine France

Les tics et tocs de Frédéric Lefebvre

Publié le 03 mars 2009 par Juan
Qu'il est dur d'être défendu par Frédéric Lefebvre... Spécialisé dans les contre-feux à répétition, le porte-parole ne laisse pas le temps aux médias de s'arrêter sur les bétises qu'il profère. Voici trois exemples de ces derniers jours : 26 février : Regardez par exemple la bêtise de la baisse d'un point de la TVA (…) Ça coûte beaucoup d'argent à l'Etat et ça profite à qui ? Ça profite à 75% aux Français les plus riches. Ceux qui peuvent encore consommer aujourd'hui". Pour mémoire, la TVA est impôt indirect, totalement indépendant des revenus des Français qui la payent, bref le plus injuste de la fiscalité française. 3 mars: "La stratégie du plan de relance commence déjà à porter ses fruits." Le jour même, François Fillon annonçait qu'il réévaluait à la hausse le déficit budgétaire (104 milliards versus 52 milliards), et à la baisse ses prévisions de croissance pour l'année. 2 mars: "Quand Nicolas Sarkozy choisit de nommer des personnalités de gauche -je pense à Guillaume Pepy à la SNCF, je pense à Jouyet à l'AMF (Autorité des marchés financiers): ce sont des traîtres à la cause du côté du Parti socialiste." Jean-Pierre Jouyet a été critiqué par ses anciens amis socialistes pour sa nomination ... au gouvernement de François Fillon. Frédéric lefebvre : l'homme qui "vous savez" envoyé par politistution&alt;=rss

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juan 53884 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte