Magazine Société

Chantal Jouanno, fidèle au poste

Publié le 05 mars 2009 par Ressol

Le cerveau « vert » de Nicolas Sarkozy, c’est elle. Après avoir écrit les principales déclarations environnementales du Président et œuvré en coulisses lors du Grenelle, Chantal Jouanno décroche le secrétariat d’Etat à l’Ecologie, où elle succède à Nathalie Kosciusko-Morizet.

D’abord, on l’imaginait mal claquer la bise à José Bové. Sa façon d’emboîter le pas de Nicolas Sarkozy lors d’une visite à l’Isle-Adam (Val-d’Oise), très bourgeoise dans sa longue écharpe rouge, peut-être. Ou cet air un peu sec sur les photos. Mais si Chantal Jouanno installe une distance, c’est celle de la discrète déterminée, pas celle de l’intellectuelle cassante. Elle parle d’une voix douce et lâche des expressions démodées – « enquiquiner », « nous étions déraisonnables » – qui cassent le déroulement trop policé de ses démonstrations.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ressol 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte