Magazine

Camouflet pour les OGM

Publié le 03 mars 2009 par Caiuspupus

Source : Lefigaro.fr
Une large majorité d'États européens ont refusé lundi de forcer l'Autriche et la Hongrie à cultiver le maïs génétiquement modifié de Monsanto MON810, contrairement à ce que leur demandait la Commission européenne. C'est la première fois qu'une décision hostile aux OGM est prise avec un tel écart de voix en Europe. Seuls cinq pays - Royaume-Uni, Pays-Bas, Suède, Finlande et Estonie - ont soutenu la proposition de Bruxelles exigeant de Vienne et de Budapest qu'elles lèvent leurs clauses de sauvegarde à l'égard de cet OGM, très controversé. «Je ne vois pas pourquoi on devrait suivre les intérêts d'une seule entreprise américaine et fâcher les citoyens des États membres», a justifié le ministre allemand de l'Environnement, Sigmar Gabriel. «C'est un résultat très sévère pour la Commission», a renchéri son homologue français, Jean-Louis Borloo, à l'issue du Conseil des ministres de l'Environnement. Paris, qui a également décidé d'interdire la culture du maïs Monsanto sur son territoire, contre l'avis de l'exécutif communautaire, voit sa position renforcée au sein de l'UE. Au vu du résultat de lundi, la Commission pourrait suspendre ses procédures contraignantes à l'égard de la France. L'association Greenpeace a salué le vote qualifié de «victoire pour l'environnement, les agriculteurs et les consommateurs»."
Voilà donc une bonne nouvelles, d'une part pour les défenseurs de l'environnement, et d'autre part pour tous ceux qui croient en l'Europe. Non, tous les pays ne doivent pas forcément s'aligner sur "Bruxelles". Chaque pays a sa marge de manoeuvre, pour un peu que ses dirigeant savent s'imposer!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Caiuspupus 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte