Magazine France

Le meilleur ou le pire ?

Publié le 08 mars 2009 par Malesherbes
Aujourd'hui, un bref (?) rappel historique :
Sous Lionel Jospin et Laurent Fabius
En juin 2000, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) informe la Commission européenne de son projet de confier ses activités concurrentielles à une entité juridique distincte, CDC IXIS.
Le 25 juin 2001, M. Laurent Fabius annonce l’alliance des Caisses d’Épargne et de la CDC, créant le 3° grand pôle bancaire français, avec 17,7 milliards d’euros de fonds propres et un produit net bancaire de plus de 8 milliards.
Le 14 décembre 2001, une assemblée générale constitue ce nouvel ensemble, la Compagnie financière Eulia, détenue à 49,9 % par les Caisses d’Épargne et à 50,1 % par la CDC. Cette création est autorisée par décision du ministre de l’économie, des finances et de l’industrie en date du 21 juin 2002.
Sous Jean-Pierre Raffarin et Francis Mer, du 6 mai 2002 au 30 mars 2004
Le 30 avril 2003, la Commission européenne demande que toutes les mesures juridiques nécessaires au respect des règles relatives aux aides d’Etat soient adoptées par la CDC et CDC IXIS au plus tard pour le 1er juin 2003.
Le 23 juillet 2003, la CDC et la Caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE) proposent de fusionner la Compagnie financière Eulia au sein de la CNCE qui détiendra, en direct, les différentes filiales métiers. A l’issue de ce processus, les Caisses d’Epargne auront 65 % du nouvel ensemble et la CDC en sera l’actionnaire stratégique avec 35 % du capital.
Sous J.P. Raffarin et Nicolas Sarkozy, du 31 mars au 29 novembre 2004
Par son avis n° 2004-AC-2 du 17 juin 2004, la Commission des participations et des transferts a donné son accord au projet considéré.
Le vendredi 2 juillet 2004, la CDC et la CNCE signent l’accord définitif de refondation de leur partenariat. Aux termes de cet accord, la CDC apporte à la CNCE sa participation dans la Compagnie financière Eulia (50,1 %) et dans sa filiale de banque d’investissement et de gestion d’actifs CDC IXIS (43,55%). pour environ 7 milliards d'euros. La dernière banque publique détenue par l'Etat, via la CDC, bascule ainsi dans le secteur privé.
Sous Dominique de Villepin et Thierry Breton, 2 juin 2005 - mai 2007
Le 6 juin 2006, le conseil de surveillance de la CNCE approuve les modalités de cession par la CDC des 35 % qu'elle détenait et le projet de création d'un holding commun avec les Banques Populaires. La sortie de l'établissement public est prévue moyennant un prix global de 7 milliards d'euros.
Le 17 novembre 2006, la CNCE apporte à Natexis, filiale des Banques populaires, plusieurs actifs, dont Ixis, sa banque d'investissement et de financement (BFI). Le nouveau groupe prend le nom de NatIxis.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Malesherbes 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte