Magazine Société

OTAN : la décision d'un seul pour revenir 40 ans en arrière

Publié le 06 mars 2009 par Herve75

Etape 1 - Fillon musèle le parlement
extrait de 20Minutes
Le Premier ministre a décidé jeudi d'engager la responsabilité de son
gouvernement sur la politique étrangère, et donc sur l'épineux dossier
de la réintégration de la France dans le commandement unifié de l'OTAN [...].
Une façon, comme le permet l'article 49.3 de la Constitution, de
raccourcir les débats à l'Assemblée nationale et de faire adopter le
projet sans vote
. Le texte sera donc considéré comme adopté, sauf si
une motion de censure signée par un dixième au moins des membres de
l'Assemblée nationale est déposée dans les vingt-quatre heures et est
votée.
Etape 2 - Karoutchi s'en réjouit (et se moque du monde)
extrait du Monde
Le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement, Roger Karoutchi, a salué "un geste fort" qui "montre que le Parlement est bien le lieu du débat démocratique par excellence, dans le respect des institutions de la Ve République."
Etape 3 - Morin nous explique sérieusement ... que ça ne changera rien (mais alors ... à quoi ça sert ?)
Le ministre de la défense Hervé Morin a également tenté de calmer le jeu. "Concrètement
ça ne change rien
, nous décidons de participer aux opérations que nous
voulons, avec les moyens que nous voulons, nous décidons d'équiper nos
forces comme nous le voulons"
, a-t-il déclaré sur France Info


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Herve75 68 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine