Magazine Poésie

doux retour à la nuit

Par Plouf

Adorable musique, douce et mélancolique,
Psalmodie véritable où les pleurs de l'âme,
Rejoignent l'indicible, irréel, magique,
La nuit qui nous revient est l'empire des femmes!
Je suis repu d'abondantes richesses, de ces plats
Merveilleux d'effluves essaimées; par delà le miroir
Je veux te voir enfin, toi qui soudain te cache, le soir,
L'heure venue de la prière, Ichaa, l'ultime plat,
Servi des servitudes de Soumission divine,
Comme un coeur qui bat qui sourit et chagrine,
Cette vie solitaire qui fut mienne pourtant,
Et que parfois je rêve l'espace d'un instant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Plouf 112 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines