Magazine Culture

Reportage sur la convention THE L WORD par A.S.

Publié le 09 mars 2009 par Bubblefrog

 Aujourd'hui c'est un reportage rédigé par A.S. que je vous propose : un reportage sur la convention THE L WORD qui a eu lieu du 14 au 16 novembre 2008 à The Norbreck Castle Hotel, à Blackpool, avec Jennifer Beals, Laurel Holloman, Anne Ramsay, Adrienne Wilkinson.

Si tout comme A.S. vous souhaitez partager vos souvenirs de conventions, n'hésitez pas à m'envoyer un email pour que je puisse vous publier sur le site.

 Penchons nous d’abord sur « qu’est ce qu’une convention ». Les Anglo-Saxons en font depuis des années, mais en France c’est presque inconnu. Et pourtant pour un fan, c’est vraiment un moment exceptionnel de pouvoir rencontrer réellement son idole, de la voir, de lui poser des questions, d’avoir son autographe, de prendre une photo à ses côtés, d’immortaliser ce moment, mais aussi de partager cette aventure avec d’autres personnes comme vous. Un moment que l’on peut qualifier d’important dans sa vie de fan. Le reportage c'est par ici ... !

C’est avec un peu de retard que j’écris aujourd’hui cet article sur la convention de fans de la série télévisée THE L WORD.

Elle a eu lieu du 14 au 16 Novembre 2008 à Blackpool (Angleterre) au Norbreck Castle hôtel, organisée par l’organisation anglaise Starfury (www.starfury.co.uk). Elle n’en était pas à son premier essai puisqu’elle proposait aux fans depuis des années un grand choix de conventions de séries telles que Buffy contre les vampires, Xena, etc… ou actuellement Battelstar Galactica , Veronica Mars et pour sa 5ème édition THE L WORD. Le Norbreck Castle Hôtel avec ses 460 chambres et au moins 6 salles annexes, dont une très grande salle permettant l’accueil d’au moins 2 000 personnes, était tout à fait conçue pour recevoir ce genre d’évènement.

Je tenais absolument à raconter dans ses moindres détails ce fabuleux moment pour le partager avec toutes celles qui n’avaient pas pu faire le voyage. Et elles étaient nombreuses j’en suis certaine.

Penchons nous d’abord sur « qu’est ce qu’une convention ». Les Anglo-Saxons en font depuis des années, mais en France c’est presque inconnu. Et pourtant pour un fan, c’est vraiment un moment exceptionnel de pouvoir rencontrer réellement son idole, de la voir, de lui poser des questions, d’avoir son autographe, de prendre une photo à ses côtés, d’immortaliser ce moment, mais aussi de partager cette aventure avec d’autres personnes comme vous. Un moment que l’on peut qualifier d’important dans sa vie de fan.

Les plus grands studios ont très bien compris les enjeux économiques que peuvent représenter une convention, au niveau marchandising et taux d’audience etc.… Un public fidèle qui regarde saison après saison n’est pas à négliger. Dans ce contexte les conventions de diverses séries se multiplient aux États-Unis et au Canada donnant une grande notoriété aux acteurs et actrices qui y participent, pouvant leur permettre d’être retenus pour faire du cinéma ou pour avoir leur propre série.

Nous pouvons maintenant parler de la convention THE L WORD puisque c’est elle qui nous intéresse. Nous pouvons dire qu’elle reste semblable aux autres conventions dans son programme, elle s’est déroulée de la même façon que les autres.

En fin d’après-midi le vendredi soir nous avions la cérémonie d’ouverture avec présentation des invités pour les Pass Gold, suivi d’un repas avec un nombre limité de fans. Les invités passaient de table en table (groupes de 20 personnes) pour discuter quelques minutes assises à leurs cotés.

Le samedi ouverture pour l’ensemble des fans (tous les pass week-end et journée) avec les « questions réponses » avec les invités, soit l’une après l’autre, soit en groupe. Avec en parallèle séances photos, puis le soir, soirée disco sur place.

Pour le dimanche, « questions-réponses », séances photos, comme le samedi puis dans l’après-midi ventes aux enchères d’objets pour des œuvres caritatives, avec en fin de journée la cérémonie de clôture. 

Pour cette 5ème édition nous avions la chance d’avoir comme invitées :

Jennifer BEALS (qui n’avait fait aucune convention), Laurel HOLLOMAN (qui était venue plusieurs fois à Blackpool), Rachel SHELLEY (qui était venue plusieurs fois à Blackpool), Janina GAVANCAR (c’était sa première convention).

Pour participer à cette convention, il faut reconnaître que ce n’était pas facile. Il avait fallu dans un premier temps acheter son billet sur Internet. Le site tout en anglais sans traduction en français ou dans une autre langue présageait de ce que serait cet événement, vous deviez vous débrouiller. Vous aviez le choix entre plusieurs formules du simple billet d’une journée, à la formule Gold (la plus chère) qui comprenait un repas avec la participation des actrices. Ensuite le lieu choisi, un endroit perdu en Angleterre en bordure de mer, très connu par les Anglais pour son grand parc d’attractions ouvert l’été et qui se trouve intégré dans la ville, entre la mer et le centre ville. Pour nous les Françaises c’était un vrai défi à relever, en plus du coût financier cela nécessitait du courage de venir à Blackpool.

Chaque participante avait dû choisir un itinéraire personnalisé en fonction de plusieurs critères, comme son lieu de départ (Montpellier, Agen, Rouen, Paris), seule ou en groupe, aucune liaison directe, nous avions dû passer par Liverpool, Manchester, ou Londres, en prenant l’avion, le train, le bus, la voiture, etc., en bravant la grève d’Air France déclenchée ce week-end-là. Au meilleur des cas nous étions arrivées dans la journée, ou en une journée, pour les moins chanceuses en deux jours de voyage, un vrai parcours du combattant. Nous n’étions pas les seules à faire ce mémorable voyage puisque les autres fans, elles aussi étaient venues de loin, comme les États-Unis, le Canada, l’Allemagne, l’Espagne, la Hollande etc. La venue de Jennifer Beals à cette convention n’y était certainement pas étrangère. Elles avaient connu des péripéties semblables aux nôtres, malgré tout l’organisation affichait un total de 5 000 fans pour le week-end, un exploit.

Mais comment aurions nous pu résister à un casting pareil et à la possibilité de rencontrer le couple mythique de la série, Jennifer Beals (Bette Porter) et  Laurel Holloman (Tina Kenard), c’était tout simplement incroyable. Aucune convention n’avait eu cette affiche, cela ne devait pas nous faire oublier Rachel et Janina, excellentes toutes les deux. Pour Laurel et Rachel, ce n’était pas leur première visite à Blackpool, puisqu’elles étaient déjà venues lors de précédentes éditions, on pouvait dire d’une certaine manière qu’elles étaient des « habituées ». Elles aimaient beaucoup cette ambiance, cet échange entre les fans et elles.

La convention avait débuté le vendredi soir par un dîner réservé aux Pass Gold dans la limite de 200 places. La présentation des actrices l’une après l’autre allait donner le ton du week-end… des applaudissements furieux, des hurlements, de l’euphorie générale. L’arrivée de Laurel avait été un grand moment, elle avait été très acclamée, elle avait remercié le public pour son chaleureux accueil, mais que dire de celui de Jennifer. En une seconde une marée humaine très compacte s’était tenue devant elle seulement arrêtée par un bout d’estrade, on criait, on hurlait son nom. Le service de sécurité peu nombreux et vite débordé, essayait tant bien que mal de contenir les fans en folie. Elle n’arrivait pas à parler, émue par une telle ferveur. Au prix d’un grand effort, Jennifer avait finalement réussi à dire quelques mots de remerciement.

Jennifer BEALS n’avait jamais accepté jusqu’à présent de participer à une convention, la foule l’angoissait, elle en avait très peur. Invitée à plusieurs reprises à des conventions ces dernières années elle avait toujours refusé d’y participer. Mais son désir de remercier ses fans de leur soutien et leur fidélité depuis pendant tant d’années et puis la fin de la série l’avaient poussée à accepter. Laurel et Rachel qui étaient venues plusieurs fois l’avaient encouragée en lui disant qu’elle ne serait entourée que d’amies, ce qui avait fini par la convaincre de venir.

Le vendredi soir s’était terminé dans une incroyable ambiance, ce qui avait été le cas de tout le week-end. Les fans à chaque table avaient eu le bonheur de pouvoir parler quelques minutes avec les actrices, l’une après l’autre et de leur donner quelques cadeaux personnels pour certaines un vrai privilège puisque les questions allaient bon train et les actrices très disponible.

Pour le Samedi au programme après la cérémonie d’ouverture vers 9h30 dans la grande salle, « les questions réponses » s’étaient succédées les unes après les autres, avec pour débuter la journée l’intervention de Janina. En même temps, les séances photos pour celles qui ne participaient pas aux « questions réponses » étaient organisées dans des salles voisines.

Nous pouvons détailler maintenant le déroulement des séances photos. Nous avions tout d’abord pu acheter la veille, soit le vendredi après-midi, pour une somme allant de 10.00 Livres à 20.00 Livres par photo et par actrices une séance. On nous donnait un ticket avec le nom de la personne choisie puis un horaire et un lieu pour nous y rendre. Le samedi matin pour Laurel, l’après-midi pour Jennifer etc., salle B ou salle C, voilà le programme des séances photos. Elles seront toutes faites par un photographe professionnel et développées par lui dans la journée. Nous avions pu également acheter des photos officielles proposées par l’organisation en vue de les faire signer par les actrices au moment des séances de dédicaces ou parce qu’elles nous plaisaient. Je dois dire que le marchandising n’était pas très important quelques photos étaient nouvelles, sinon pour la majorité nous les connaissions pour les avoir vues sur certains sites. Le prix aussi était important, il fallait compter 10.00 Livres par photo ou par personne sur la photo ce qui n’était pas à la portée de toutes les bourses, le choix était bien difficile.

Mais revenons aux séances photos, comme prévu le samedi matin, le sésame en main (le billet) et notre horaire déjà fixé, un peu émues par cette rencontre à venir, nous nous étions rendues à l’endroit indiqué. L’immense queue dans le couloir nous indiquait nous nous étions sans doute au bon endroit. Dans un joyeux brouhaha, les fans parlaient en attendant leur tour. Et le plus drôle c’était que tout le monde discutait tranquillement, pas dans une seule langue mais dans plusieurs, tout ça dans une bonne entente en attendant son tour dans un grand respect, personne n’essayant de forcer le passage. L’organisation nous aiguillait ou répondait volontiers à nos questions. Des personnes qui ne se connaissant pas quelques heures auparavant discutaient ensemble. Une fois entrées dans la salle photos nous devions déposer nos sacs et nos manteaux au contrôle et nous mettre à nouveau dans une nouvelle file d’attente. De loin nous apercevions les flashs, plus nous nous approchions plus la tension montait. Maintenant personne ne parlait, nous apercevions un bras une jambe, de grands parapluies, le photographe, des flashs à répétition puis enfin Laurel ou Jennifer ou les deux. La tension montant encore d’un cran, nous ne pouvions plus détacher nos yeux d’elles, nous avancions toutes lentement les unes derrière les autres comme des automates. Nous pouvons dire qu’elles étaient encore plus belles qu’à l’écran sans beaucoup mentir : un sourire aux lèvres, Jennifer habillée avec classe comme toujours et Laurel, une tenue plus décontractée qui lui correspondait tellement bien. Elles avaient un petit signe, un petit mot pour les fans qui arrivaient à leur dire quelque chose. Assises toutes les deux sur deux sièges très confortables avec au milieu un fauteuil vide, celui du fan, l’organisation faisait avancer chaque personne rapidement. Nous étions si nombreuses que la photo était prise très rapidement.

L’instant avait été un peu fugace mais laissait malgré tout une sensation très forte d‘avoir vécu un moment exceptionnel.  

Les séances photos étaient elles aussi soit individuelles soit en groupe. On pouvait choisir une photo avec Laurel ou Jennifer toute seule ou les deux ensembles. On avait également le choix d’une photo avec Janina ou Rachel, une vraie torture. Si on avait le porte-monnaie bien rempli on faisait toutes les photos, sinon le dilemme était cruel il fallait faire un horrible choix.

Au même moment dans la salle principale se déroulaient les « questions réponses » de Janina ou de Rachel selon l’heure.

Très en forme Janina était sur scène très à son aise, très sympa un sourire magnifique aux lèvres, faisant participer le public, elle répondait avec chaleur à toutes les questions posées.

Question :

Quelle est la signification des cercles magiques ?

Réponse :

Je vais vous montrer, je vais vous dessiner la technique, comme ça puis comme ça…

Tout le monde a bien ri de ses explications.

Question :

Quels sont vos nouveaux projets ?

Réponse :

Je vais rejoindre le casting de la série « Grey’s anatomy » pour deux épisodes. Je vais jouer dans un épisode de NCIS.

Puis nous avons eu Rachel très décontractée dans sa tenue et dans sa conversation. Elle participait de nouveau à une convention de fans avec plaisir. Elle était ravie d’être présente une nouvelle fois parce qu’elle s’amusait beaucoup.

Question :

Qu’est ce que vous allez faire après la série, des projets ?

Réponse :

J’ai joué dans un film d’horreur qui s’appelle « Les Enfants ». J’ai assisté au montage du film et j’y crois je le trouve très bon. Il n’y a pas beaucoup de bons films d’horreur, je suis fière d’y avoir participé.  

Une fois les photos terminées, Laurel et Jennifer, bien sûr après une pause bien méritée s’étaient rendues dans la salle principale pour leurs « questions – réponses ». Extrêmement fatiguée et un peu stressée par la foule Jennifer n’avait pas pu respecter les horaires du planning. Encouragée par Laurel elles avaient fini par rejoindre les fans sur scène avec au moins une heure trente de retard. La foule commençait à s’impatienter, ne comprenant pas ce retard. Dès l’apparition du couple vedette, la foule bien chauffée les avait acclamées, un immense tumulte s’était élevé, un vrai délire des sifflets des hourras, leurs prénoms hurlés, c’était ça l’ambiance d’une convention extraordinaire. Les actrices elles-mêmes étaient surprises. Jennifer en avait les larmes aux yeux. Une fois installées dans leurs fauteuils, le « questions – réponses » pouvait commencer.

Question :

Pensez- vous que Tina et Bette seront toujours ensemble 30 ans après ?

Réponses:

LAUREL : Oui si tout va bien elles seront encore ensemble. 

JENNIFER : Tout à fait avec un autre enfant, un appartement à Paris pour s’amuser et un autre au Mexique, quelque part où Bette serait toujours en contact avec le monde de l’art et de la mode.

 

Question :

À Jennifer : Qu’est ce que votre mari a fait pour que vous craquiez ?

Réponse :

Il n’a rien eu à faire j’ai aimé ce qu’il était tout de suite et ce qu’il fait encore tous les jours.

Question :

À Jennifer : Quelle a été votre réaction lorsque quand Barack Obama a été élu ?

Réponse :

J’étais si heureuse, j’en ai pleuré, j’en attends beaucoup de changements sur beaucoup de choses.

Question :
Quelle a été pour vous la scène la plus difficile à tourner ?

Réponse :

Jennifer et Laurel ont répondu ensemble : La fin de la saison 1.

LAUREL : Tina a compris en voyant Bette prendre la main de Candace qu’elle avait été trahie.

Elle a alors dit le mot « charpentier » avec tellement de dégoût que toute la salle s’est mise à rire. Laurel avait expliqué comment cette scène avait été tournée en détail. Elle avait été longue de 7 à 8 minutes, d’une très grande profondeur. Elles n’avaient pas eu le temps de faire des pauses et avaient dû enchaîner. Une partie de la scène avait été un calvaire pour elle parce qu’elle avait dû retourner Bette sur le lit. Il lui avait été impossible de le faire parce que Jennifer était incroyablement forte. Elle avait essayé, et essayé et réessayé sans y parvenir. Elle avait dit à Jennifer « S’il te plaît laisse-moi te renverser !!! » Jennifer avait ri et s’était laissée faire, quand on regardait vraiment la scène on se rendait compte que Tina forçait vraiment pour retourner Bette.

Question :

Comment Jennifer s’est préparée pour le rôle ?

Réponse :

Dans la première saison je me suis vraiment plongée dans le personnage, par la suite il n’a pas été nécessaire de travailler autant, cela venait tout seul. Je me souviens de la scène où Bette rentre chez elle après avoir appris la fausse couche de Tina. Elle sort sur la pelouse à cause des manifestants, qu’elle devait repousser, mais rien n’avait vraiment été décidé. Bette s’était laissée envahir par ses émotions à cet instant, elle a poussé violement cette  jeune femme de sa pelouse. Après la scène Jennifer était allée s’excuser auprès de la jeune femme en question.

Question :

Au sujet des scènes de sexe comment étaient elles organisées ?

Réponse :

Jennifer et Laurel : La partie physique des scènes était toujours préétablie, chorégraphiée, ce n’était jamais du sexe pour du sexe. Leur travail consistait à faire passer leurs émotions, comme la vulnérabilité, la passion, la domination, et leurs sentiments dans les actes physiques.

L’alchimie de leurs personnages n’était pas quelque chose dont elles avaient conscience, cela s’était fait en tant qu’actrices.

Elles jouaient maintenant depuis plusieurs années leurs personnages respectifs ce qui faisait que maintenant tout venait naturellement. Elles se donnaient à 100% dans chaque scène tout simplement.

Laurel avait souligné qu’elle avait senti leur alchimie dès qu’elles avaient tourné le pilote.

Dans la salle de montage le directeur leur avait dit « vous voulez voir la scène ?  Vous étiez très bien et la scène est excellente ».

Question :

Qu’est-ce que Laurel admire le plus chez Tina, et qu’est-ce que Jennifer admire le plus chez Bette ?

Réponse :

LAUREL : sa patience, son sens de la justice. Tina a changé au cours des saisons, elle est devenue plus forte dans sa vie personnelle, elle a beaucoup aimé cela.

JENNIFER : sa ténacité, sa fidélité auprès de ses amies. J’aime aussi que dans la saison 5 elle rit beaucoup plus.

Question :

Pensiez-vous que cette série aurait autant d’impact sur vous ?

Réponse :

JENNIFER : Je n’ai jamais pensé à l’impact que cette série aurait sur moi la première fois que Showtime m’a approchée. J’ai parlé avec Ilène Chaiken et Rose Troche de la complexité au niveau du caractère de mon personnage. Je n’ai pas pensé que c’était un caractère gay.

LAUREL : On m’a demandé d’auditionner pour le rôle de Shane, j’ai donné le meilleur de moi-même mais je n’ai pas été retenue. J’ai passé un bout d’essai pour le rôle de Tina. Je me suis sentie maladroite parce que je n’avais pas eu le temps de préparer le rôle et de comprendre son caractère. J’ai été invitée par Rose Troche à parler du personnage, elle m’a parlé du couple qu’elle devait former avec Bette. De la façon dont elle en parlait, je me suis dit « Waouh…j’ai dû être très mauvaise », du coup quand j’ai fait mon audition devant Ilène Chaiken et les responsables de Showtime je n’avais aucune pression et j’ai tout donné. J’ai dû faire impression parce que j’ai été recontactée. Avant la décision finale je devais rencontrer Jennifer Beals qui allait devenir ma partenaire.

JENNIFER : J’ai été appelée à une réunion au sujet d’éventuelles partenaires. Mais comme j’étais en plein tournage je n’ai pas pu venir sur place. Alors les actrices ont dû venir me voir. À l’arrivée de la première je lui ai expliqué que j’avais des chiens dans ma caravane. Si vous restez tranquille les chiens vous accepteront. Pourtant quand elle est entrée, les chiens l’ont effrayée, elle a crié, j’ai dû les enfermer. L’actrice avait continué en marmonnant « shitt … pourquoi je dois faire cela c’est stupide… ». J’ai essayé de détende l‘atmosphère parce que cela semblait difficile pour la jeune femme. En pareille situation j’aurais aimé qu’on en fasse autant pour moi. Mais elle n’allait pas bien. Elle m’a demandé dans quelle université je suis allée et j’ai répondu YALE, elle a répliqué de façon un peu arrogante (Jennifer a fait une imitation de sa voix) « Oh je suis allée à HARVARD j’ai étudié la psychologie. J’ai alors pensé qu’elle n’avait pas dû beaucoup apprendre.

Toute la salle s’était mise à rire.

LAUREL : j’étais très nerveuse de rencontrer Jennifer, mon mari m’avait conduit sur le lieu du tournage. En arrivant Jennifer m’a dit qu’elle avait des chiens et que si je restais calme, ils resteraient tranquilles, c’est ce qui s’était produit. Passé le test des chiens (rires) nous avions commencé à parler. Je venais de me marier, alors nous avons parlé mariage, famille, de nos projets respectifs, le courant est passé tout seul. Notre conversation a été enregistrée pour qu’Ilène puisse voir comment nous agissions ensemble.

JENNIFER : le courant est bien passé avec Laurel, elle pensait que cela marcherait bien pour le rôle. Ce n’était pas juste pour la première actrice parce que je pense que les chiens ont eu une influence sur son comportement. Mais l’actrice en question m’a répondu qu’elle était soulagée finalement de ne pas avoir été retenue parce que les scènes de nudité l’auraient gênée.

LAUREL : (elle avait sourit) Pour ma part ça fait 6 ans et je suis toujours là. 

Question :

À Jennifer : Dans la saison 2 comment a-t-elle préparé la scène ou Bette s’en prend au conducteur de la voiture.

Réponse :

Cette scène a été amusante à faire, j’ai deux frères ce fut facile. Il était plus petit que moi donc pas très impressionnant. J’ai joué la scène très cool et j’ai adoré comment il s’en est pris à moi.

Question :

Au sujet du match de basket-ball y avait-il beaucoup d’improvisation ?

Réponse :

JENNIFER : Une grande partie a été chorégraphiée mais beaucoup de tirs au panier étaient improvisés.

LAUREL : Nous nous sommes beaucoup amusées pour tourner cette scène.

Question :

À Jennifer : Quels sont les sentiments de Bette lorsqu’elle découvre l’œuvre de Jody ?

Réponse :

Bette se sent embarrassée et humiliée.

Question :

À Jennifer : quelle est la différence entre la relation BETTE/JODI (une personne sourde) et BETTE/TINA (une personne non sourde) ?

Réponse :

Il est très difficile de répondre à ça, cela ne vient pas de la surdité d’une personne mais de la personne elle-même, la capacité limitée de Bette de parler avec Jody seulement avec le langage des signes y est pour beaucoup. Elle ne peut pas exprimer ses pensées, ses sentiments. C’est vrai qu’elles ont un problème.

À ce moment-là Jennifer avait ajouté en se tournant vers Laurel et lui avait lancé un regard de connivence « Tina aurait préféré ne pas entendre ce que je lui disais ». Laurel avait alors fait le geste de : je n’ai rien fait, tout en répondant « mais c’est toi qui m’a saisi le bras et m’a embrassée », Jennifer avait répondu en souriant et en se tournant vers le public pour nous prendre à témoin « Bette ne faisait que lire dans les pensées de Tina ».  

Question :

À Jennifer et Laurel :

Dans la scène du SheBar, qu’est ce qui était établi et qu’est ce qui était improvisé ?

Réponse :

JENNIFER : Pleurer ne faisait pas partie de la scène, cela s’est produit lorsqu’on a filmé. À l’origine la scène devait être plus axée sur le coté « sexe » l’attraction physique. Mais elles ne pouvaient plus faire comme s’il n’existait plus rien entre elles. Alors lorsque nous avons commencé à filmer tout est devenue clair en moi. Il y avait beaucoup plus entre elles, c’était plus profond qu’une simple attirance physique. Il y avait bien plus d’émotions, de sentiments en mémoire que ce qu’elles voulaient montrer, Bette s’est rendu compte à quel point Tina lui manquait.

LAUREL : Quand Jennifer/Bette s’est mise à pleurer, j’ai juste suivi le chemin, je suis allée dans le même sens que Jennifer. Et ainsi j’ai pu montrer que Tina est beaucoup plus forte aujourd’hui qu’avant, ce qui a soulagé Bette je pense. Ce moment-là est vraiment le commencement de l’égalité entre Bette et Tina. Cette scène était tout simplement incroyable. L’interprétation de Jennifer était tout simplement magnifique, elle a été très dure sur le plan émotionnel.

Jennifer et Laurel avaient demandé à Ilène de leur donner une scène où elles pourraient réellement parler de certaines choses. Après les saisons 3 et 4, elles étaient toutes les deux contentes de voir leurs personnages devenir amies. Laurel avait particulièrement aimé que Tina aide Bette dans sa relation avec Jody. Jennifer avait ajouté qu’elle aurait aimé que Bette et Tina aient à nouveau une liaison seulement lorsque Bette et Tina (je pense qu’elle s’est trompée, ça doit être Jody là au lieu de Tina) auraient terminé la leur.

Alors quand elles avaient eu le script de la scène de l’ascenseur (épisode 5x06), elles étaient satisfaites et heureuses de pouvoir enfin parler, il allait y avoir une vraie conversation. Laurel de son coté avait ajouté qu’elle était heureuse que Tina puisse faire des excuses à Bette pour certaines choses qu’elle avait faites, elle avait adoré quand Bette avait dit « Je me sens comme si je rentrais à la maison ».   

Question :

Comment s’est passé pour vous le dernier jour de tournage, l’avez-vous terminé toutes ensemble ?

Réponse :

LAUREL : J’ai terminé plus tôt que Jennifer, ce fut une longue journée et ça a été dur pour nous toutes de voir ce tournage se terminer.

Le public avait pu voir que pour les deux actrices, Jennifer et Laurel, ce moment avait été très dur. Jennifer semblait avoir de la peine en repensant à cette journée.

JENNIFER : Nous nous sommes toutes dit au revoir. (Elle s’est tournée vers Laurel)

LAUREL : J’ai donné le meilleur de moi-même pour ce rôle tout comme Jennifer, je pense que Jennifer est une très grande actrice.

Jennifer s’était mise à pleurer en silence. Le public touché par cette soudaine démonstration faisait peu de bruit et les fans avaient crié ensemble « Jennifer ». On pouvait entendre ici et là quelques sniffs, tout le monde était ému par ce grand moment de partage et d’émotion. Reprenant ses esprits Jennifer faisait des efforts pour surmonter ses larmes, elle voulait continuer à exprimer ses sentiments.    

JENNIFER : Je n’aurais sans doute plus jamais la chance de faire quelque chose d’aussi fort et d’avoir une aussi bonne partenaire que Laurel, je te remercie.

Pendant cette tirade les spectatrices avaient pu voir le visage de Laurel devenir de plus en plus blanc, touchée par les paroles de Jennifer. Les larmes de Jennifer continuaient de couler sur ses joues. Elles s’étaient levées en même temps toutes les deux et s’étaient étreintes. Jennifer s’était caché le visage dans le cou de Laurel qui l’avait embrassée sur le coté de la tête. Serrées l’une contre l’autre, elles pleurèrent toutes les deux ensemble dans les bras l’une de l’autre pendant un long moment.

Un moment extraordinaire pour les fans, nous attendions toutes la suite, la pression au maximum… Le public n’en pouvait plus, il fallait extérioriser cette tension, elles étaient ovationnées, tout le monde était debout hurlant, sifflant, les remerciant de partager avec nous un tel moment, le temps s’était arrêté comme suspendu. Au prix d’un grand effort, elles s’étaient séparées et nous avaient chaleureusement dit un grand merci de leur témoigner autant d’amour. D’un signe de la main elles nous faisaient au revoir, puis elles étaient descendues de l’estrade pour rejoindre leur loge, c’était l’heure de se séparer. Quant aux fans encore sous le choc des dernières minutes, elles quittaient très lentement la salle principale, les portes allaient se fermer ce qui clôturait cette première partie.   

Vers 21 heures la salle principale avait de nouveau ouvert ses portes pour une petite soirée entre nous. Des tables rondes étaient dispersées ça et là. Les fans attablées autour d’un verre acheté au bar à l’entrée discutaient entre elles tranquillement. Le disc jockey mettait de la musique variée, parfois une peu dure à danser. Quelques personnes gesticulaient sur la piste, mais compte tenu du nombre de personnes présentes, on ne pouvait pas dire qu’il y avait foule. Un peu de remue-ménage, un peu plus tard, avait attiré notre attention.  En effet pour notre plus grand plaisir Rachel et Janina étaient venues se mêler aux fans pour danser. En quelques minutes la piste était noire de monde, les entourant, les photographiant sans relâche. Sous la pression malheureusement, elles avaient dû partir ne pouvant pas danser tranquillement. Après leur départ, la piste de danse était de nouveau clairsemée, les fans préférant discuter simplement autour d’une table, l’ambiance était plutôt sympa et chaleureuse.

Pour le Dimanche, au programme, le matin séances photos avec Rachel, Jennifer, Laurel ou Janina puis « questions – réponses » comme le samedi, ensuite vente aux enchères de produits au profit d’associations dont s’occupait Jennifer et pour finir la cérémonie de clôture.

Pour les photos il me restait personnellement à faire celle avec Janina. Et avec elle tout était bien différent. Moins de monde, moins de stress, très sympa, plus disponible moins encadrée par le service de sécurité, parlant à chaque fan. Elle vous mettait l’aise en vous demandant si ça allait bien d’où vous veniez, toujours étonnée que les gens puissent venir de si loin pour la rencontrer. Elle parlait de temps en temps avec sa mère qui était assise à coté d’elle et qui participait elle aussi joyeusement à la séance photos, en posant parfois directement des questions aux fans, cette séance photo avait été un pur bonheur.  

Après les séances photos nous avions eu droit aux « questions réponses » en groupe avec Laurel, Jennifer, et Rachel. Leur entrée avait été très acclamée comme le samedi. Rachel portait un chapeau rose « style cowboys » entouré de plumes avec l’inscription « KISS ME QUICK ». C’était plutôt drôle. Trois grands sièges avaient été installés au milieu de l’estrade face au public. En apercevant cette disposition Rachel s’était précipitée pour s’asseoir sur le siège du milieu obligeant Jennifer et Laurel à s’installer de chaque coté.

Question :

Quelles libertés ont eu les actrices pour influencer leurs personnages ?

Réponse :

JENNIFER : Ilène a toujours eu une politique très ouverte, ainsi qu’une vision claire de ce qu’elle voulait. Mes dialogues ont souvent été changés. Quand une actrice improvisait une ligne pendant une scène c’était parce qu’elle sentait que changer n’allait gêner personne et que c’était mieux. Au bout de 6 ans chacune connaissait bien son personnage.

LAUREL : Au sujet des scènes de sexe on pouvait savoir qu’elles étaient bonnes parce qu’Ilène sortait de la salle avec un énorme sourire aux lèvres et disait « beau travail !!! »

Question :

Quelles étaient les pensées de Bette, ses sentiments dans la scène avec Jody dans la saison 5 ?

Réponse :

JENNIFER : Bette avait honte parce qu’elle faisait les choses dans le dos de Jody. Je comprends que Jody puisse être fâchée et en colère. Vous pensez que la personne avec qui vous partagez votre vie est au-dessus des autres, mais en fait non. C’était une scène difficile très complexe en émotion à jouer pour moi.

Question :

Envisageriez-vous d’interpréter un personnage dans une nouvelle série ?

Réponse :

JENNIFER : Pourquoi pas ? Si le personnage est intéressant, il faudra que je croie en la série. Mais ce ne sera pas facile parce que je ne pourrais pas faire une série comme « THE L WORD » pendant 6 ans si je n’y crois pas totalement. Il sera difficile de trouver une équipe aussi bonne, la barre a été mise très haute par Ilène et son groupe.

Question :

Pourquoi Bette n’a jamais vu la sculpture de Jody avant de la présenter au musée ?

Réponse :

Jennifer était étonnée que les fans remarquent autant de petits détails, qu’ils les voyaient mieux qu’elles-mêmes. Laurel et Rachel avaient répondu que pendant le dîner (saison 5) les invités étaient allés sur le toit pour voir la sculpture mais Tina et Bette étaient restées dans la cuisine pour discuter.

JENNIFER : Si j’avais su !!

RACHEL : C’était un aspect visuel, Jody voulait rendre hommage à Bette avec cette œuvre, Jody l’a transformée en moquerie par la suite en découvrant la liaison de Bette et Tina.

JENNIFER : Rachel pourquoi cette sculpture aurait été sur le toit ?

RACHEL : Je ne sais pas moi !!

LAUREL : Voilà pourquoi un rapport entre ces deux femmes ne fonctionnerait jamais !!

Toute l’assistance avait bien ri de cette réplique.

Question :

À Jennifer : Est-ce qu’un jour vous feriez une visite en Corée pour la promotion de la série comme vous l’avez faite au Japon ?

Réponse :

Le Japon est un pays très traditionnel et homophobe. Je n’ai vu que deux bars gays à Tokyo. La communauté ne se montre pas, mais les ventes de dvd ont considérablement augmenté après mon passage, c’était une grande expérience. Je pourrais faire un voyage en Corée pourquoi pas !

Le chapeau rose passait de Rachel à Laurel, de Laurel à Jennifer selon les circonstances, chacune d’entre elles avaient vraiment un super look avec.

Question :

Est-ce que nous allons voir enfin le mariage de Bette et de Tina dans cette dernière saison ?

Réponse :

Jennifer faisait signe de fermer sa bouche à double tour, et de jeter la clé derrière elle.

Laurel qui avait sur la tête le chapeau le baissait sur les yeux pour disparaître.

Le public était parti d’un fou rire en voyant leurs réactions. Nous n’avions pas eu d’autre réponse.

Question :

À Jennifer : Qu’est-ce qui vous motive au sujet de votre formation pour le triathlon ?

Réponse :

Le public avait redoublé de rire parce que pendant que Jennifer répondait, Rachel et Laurel s’étaient posées leurs têtes l’une contre l’autre en faisant semblant de dormir. En entendant les rires, elles avaient fait mine de se réveiller en sursaut et avaient commencé à jouer, pliées en deux de rire. Jennifer avait dit en les regardant :

JENNIFER : ces deux là devraient déjà avoir leur propre série vous ne trouvez pas ?  Pour le triathlon, il me faut pas mal de temps pour me préparer et le plus dur c’est de garder cette forme. Dans la course, une fois que vous êtes partie tout va bien. Mais ma motivation première est surtout d’aider les autres, et l’argent que je pourrais collecter pour la fondation.

Pour l’intervention suivante cette fan avait beaucoup de mal à s’exprimer en anglais. Nous avions du mal à la comprendre. Les actrices se parlaient entre elles, s’aidant, pour comprendre au fur et à mesure ce qu’elle essayait de leur dire. Malgré la difficulté, elle voulait elle aussi participer à cet évènement. Ce n’était pas une question mais plutôt un témoignage de ce que la série lui avait apporté qu’elle voulait exprimer.

LA FAN : Jennifer et Rachel je vous aime toutes les deux… mais je dois dire que vous Laurel je vous adore.

Le visage de Laurel à cet instant était devenu tout rouge, une boule dans la gorge, elle lui avait répondu.

LAUREL : Merci beaucoup.

LA FAN : Mon amie est bi et le fait que pendant la saison 3 et 4, Tina retourne vers un homme avec tout ce que cela implique, m’a permis de comprendre ce que vivait mon amie en quittant l’homme avec qui elle était pour venir vers elle. Il était important que la série en parle, merci.

LAUREL : il était effectivement important que cette série parle de ce que ressentent les personnes bi.

Question :

Pourquoi Bette a trompé Tina avec Cadance ?

Jennifer réfléchissait quelques minutes lorsque Rachel avait sifflé et avait dit « parce qu’elle est chaude !!! »

Jennifer et Laurel étaient parties d’un fou rire, le public aussi, du coup nous n’avions pas eu de réponse de la part de Jennifer.

Question :

La célèbre photo de John Lennon et de Yoko Ono a été reproduite dans l’épisode final de la saison 5, quand Tina réconforte Bette après son humiliation au musée par Jody. Tina d’un coté caresse les cheveux de Bette et de l’autre serre le poing. Est-elle en colère ? 

Réponse :

LAUREL : Je suis toujours surprise que les fans voient vraiment tout. Tina n’est pas en colère mais elle se sent coupable en raison de la manière dont les choses se sont produites. Dans une scène on cherche à trouver la meilleure expression, le meilleur placement. J’ai joué au feeling et le résultat n’est pas mal.

En riant elle avait souligné « j’ai joué comme si mon corps était congelé, mon poing n’était pas fermé, j’essayais juste de trouver le bon équilibre ». 

Question :

Imaginons que nous sommes dans un univers parallèle et que tout le monde est gay qui épouseriez-vous ?

Réponse :

LAUREL : j’épouserais Tina.

JENNIFER : Kelly Lynch je lui demanderais de s’habiller en Yvan de temps en temps.

RACHEL : Beyonce pour qui je craque.

Question :

Laurel dans un des films dans lesquels vous avez joué, vous avez embrassé Angelica JOLI. De qui entre Jennifer et Angelica embrasse le mieux ?

Dans la salle c’était un fou rire général, tout le monde sifflait, hurlait.

Réponse :

Laurel d’une voix douce et sexy :

Qu’est-ce que vous en pensez ? Jennifer bien sûr…

Question :

Y aura-t-il quelque chose à faire pour sauver la série ?

Réponse :

JENNIFER : Non mais nous espérons que le film se fera

Question :

En quoi la série a changé vos vies ?

Réponses :



Le chapeau rose passait de Rachel à Laurel, de Laurel à Jennifer selon les circonstances, chacune d’entre elles avaient vraiment un super look avec.

Question :

Est-ce que nous allons voir enfin le mariage de Bette et de Tina dans cette dernière saison ?

Réponse :

Jennifer faisait signe de fermer sa bouche à double tour, et de jeter la clé derrière elle.

Laurel qui avait sur la tête le chapeau le baissait sur les yeux pour disparaître.

Le public était parti d’un fou rire en voyant leurs réactions. Nous n’avions pas eu d’autre réponse.

Question :

À Jennifer : Qu’est-ce qui vous motive au sujet de votre formation pour le triathlon ?

Réponse :

Le public avait redoublé de rire parce que pendant que Jennifer répondait, Rachel et Laurel s’étaient posées leurs têtes l’une contre l’autre en faisant semblant de dormir. En entendant les rires, elles avaient fait mine de se réveiller en sursaut et avaient commencé à jouer, pliées en deux de rire. Jennifer avait dit en les regardant :

JENNIFER : ces deux là devraient déjà avoir leur propre série vous ne trouvez pas ?  Pour le triathlon, il me faut pas mal de temps pour me préparer et le plus dur c’est de garder cette forme. Dans la course, une fois que vous êtes partie tout va bien. Mais ma motivation première est surtout d’aider les autres, et l’argent que je pourrais collecter pour la fondation.

Pour l’intervention suivante cette fan avait beaucoup de mal à s’exprimer en anglais. Nous avions du mal à la comprendre. Les actrices se parlaient entre elles, s’aidant, pour comprendre au fur et à mesure ce qu’elle essayait de leur dire. Malgré la difficulté, elle voulait elle aussi participer à cet évènement. Ce n’était pas une question mais plutôt un témoignage de ce que la série lui avait apporté qu’elle voulait exprimer.

LA FAN : Jennifer et Rachel je vous aime toutes les deux… mais je dois dire que vous Laurel je vous adore.

Le visage de Laurel à cet instant était devenu tout rouge, une boule dans la gorge, elle lui avait répondu.

LAUREL : Merci beaucoup.

LA FAN : Mon amie est bi et le fait que pendant la saison 3 et 4, Tina retourne vers un homme avec tout ce que cela implique, m’a permis de comprendre ce que vivait mon amie en quittant l’homme avec qui elle était pour venir vers elle. Il était important que la série en parle, merci.

LAUREL : il était effectivement important que cette série parle de ce que ressentent les personnes bi.

Question :

Pourquoi Bette a trompé Tina avec Cadance ?

Jennifer réfléchissait quelques minutes lorsque Rachel avait sifflé et avait dit « parce qu’elle est chaude !!! »

Jennifer et Laurel étaient parties d’un fou rire, le public aussi, du coup nous n’avions pas eu de réponse de la part de Jennifer.

Question :

La célèbre photo de John Lennon et de Yoko Ono a été reproduite dans l’épisode final de la saison 5, quand Tina réconforte Bette après son humiliation au musée par Jody. Tina d’un coté caresse les cheveux de Bette et de l’autre serre le poing. Est-elle en colère ? 

Réponse :

LAUREL : Je suis toujours surprise que les fans voient vraiment tout. Tina n’est pas en colère mais elle se sent coupable en raison de la manière dont les choses se sont produites. Dans une scène on cherche à trouver la meilleure expression, le meilleur placement. J’ai joué au feeling et le résultat n’est pas mal.

En riant elle avait souligné « j’ai joué comme si mon corps était congelé, mon poing n’était pas fermé, j’essayais juste de trouver le bon équilibre ». 

Question :

Imaginons que nous sommes dans un univers parallèle et que tout le monde est gay qui épouseriez-vous ?

Réponse :

LAUREL : j’épouserais Tina.

JENNIFER : Kelly Lynch je lui demanderais de s’habiller en Yvan de temps en temps.

RACHEL : Beyonce pour qui je craque.

Question :

Laurel dans un des films dans lesquels vous avez joué, vous avez embrassé Angelica JOLI. De qui entre Jennifer et Angelica embrasse le mieux ?

Dans la salle c’était un fou rire général, tout le monde sifflait, hurlait.

Réponse :

Laurel d’une voix douce et sexy :

Qu’est-ce que vous en pensez ? Jennifer bien sûr…

Question :

Y aura-t-il quelque chose à faire pour sauver la série ?

Réponse :

JENNIFER : Non mais nous espérons que le film se fera

Question :

En quoi la série a changé vos vies ?

Réponses :


JENNIFER : Ma façon de voir les choses ont changé, en m’impliquant dans la communauté gay j’ai rencontré des personnes dont je me suis sentie instantanément proche.

Jennifer en avait les larmes aux yeux, elle essayait de plaisanter pour contenir son émotion. Elle avait dit « j’ai oublié mon mouchoir », Laurel lui avait tendu une serviette avec laquelle elle s’était tamponnée les yeux. Une des fans du premier rang s’était approchée de l’estrade pour lui tendre un kleenex. Jennifer s’était levée pour le lui prendre et la remercier. Elle avait du mal à reprendre son souffle.

JENNIFER : Ma propre existence était illégale puisque les mariages interraciaux étaient illégaux jusqu’en 1967. Je me suis sentie très triste que la communauté gay soit obligée de se battre pour l’égalité de ses droits.

Jennifer s’est mis le chapeau sur la tête pour que nous ne puissions la voir continuer à pleurer. Puis elle a ajouté « je me sens si gay ».

Toute la salle avait alors applaudi à cette tirade.

JENNIFER : De parler avec vous est une très bonne thérapie, vous êtes un public incroyable, j’ai beaucoup appris en venant ici, partout dans le monde cette série a changé beaucoup de choses.

Je fais plus de politique, je prends plus de choses en considération que je ne le faisais avant. Dans l’ensemble cette série a eu des effets fantastiques je suis très fière d’y avoir participé.

 

JENNIFER : Ma façon de voir les choses ont changé, en m’impliquant dans la communauté gay j’ai rencontré des personnes dont je me suis sentie instantanément proche.

Jennifer en avait les larmes aux yeux, elle essayait de plaisanter pour contenir son émotion. Elle avait dit « j’ai oublié mon mouchoir », Laurel lui avait tendu une serviette avec laquelle elle s’était tamponnée les yeux. Une des fans du premier rang s’était approchée de l’estrade pour lui tendre un kleenex. Jennifer s’était levée pour le lui prendre et la remercier. Elle avait du mal à reprendre son souffle.

JENNIFER : Ma propre existence était illégale puisque les mariages interraciaux étaient illégaux jusqu’en 1967. Je me suis sentie très triste que la communauté gay soit obligée de se battre pour l’égalité de ses droits.

Jennifer s’est mis le chapeau sur la tête pour que nous ne puissions la voir continuer à pleurer. Puis elle a ajouté « je me sens si gay ».

Toute la salle avait alors applaudi à cette tirade.

JENNIFER : De parler avec vous est une très bonne thérapie, vous êtes un public incroyable, j’ai beaucoup appris en venant ici, partout dans le monde cette série a changé beaucoup de choses.

Je fais plus de politique, je prends plus de choses en considération que je ne le faisais avant. Dans l’ensemble cette série a eu des effets fantastiques je suis très fière d’y avoir participé.


RACHEL (je crois qu’elle s’est trompée, ça doit être Laurel là) : J’ai beaucoup voyagé pour faire des films à petit budget avant de faire la série The L Word. Je menais une vie plutôt marginale, je ne m’installais nulle part, j’étais toujours sur les routes. Cette série a complètement bouleversé ma vie. Beaucoup de bonnes choses me sont  arrivées en parallèle à la vie de Tina. J’ai rencontré son mari, j’ai obtenu ce rôle fantastique, j’ai acheté ma première maison après le pilote de la série. Elle m’a apporté le fait de voir et de parler avec des personnes de la communauté gay et de venir aux conventions j’en garderai un merveilleux souvenir qui aura marqué ma vie.

Sa voix commençait à trembler, Jennifer avait retiré le chapeau rose et l’avait tendu à Laurel qui l’avait mis sur sa tête en riant.

LAUREL : la série n’a pas traité tous les aspects de la vie courante comme le divorce, je l’ai vécu avec mes parents et depuis j’ai tendance à me renfermer sur moi-même. Je suis tellement fière d’avoir participé à cette série, The L Word, elle a été une partie énorme de ma vie, de jouer pendant six ans ce rôle m’a beaucoup changée personnellement. 

 

D’un seul coup Janina était apparue sur scène signe que le « questions-réponses » venait de finir. Les enchères allaient pouvoir commencer, en général un très grand moment dans une convention. L’argent récolté sera distribué à des œuvres de charité. Jennifer pour l’occasion avait apporté plusieurs articles avec elle comme le livre de Mia, son tee-shirt du match de basket, des photos qu’elle avait prises et encadrées (ex : une photo de Kate Moenning). Elle les avait posés sur une table et les donnait au fur et à mesure à Rachel ou bien pour son maillot de basket faisait le mannequin.

JANINA : je suis le commissaire-priseur, je vais faire monter les enchères, Rachel sera mon assistante.

Rachel arpentait la scène en montrant les objets mis aux enchères pour que le public puisse les voir, elle se déhanchait de façon très sexy, on avait l’impression qu’elle avait fait ça toute sa vie…


Janina en pleine forme hurlait le montant de l’enchère ne se trompait pas dans les comptes et faisait tout son possible pour faire monter les prix, parfois elle s’en étranglait même. Pointant du doigt les personnes qui levaient la main, elle arrivait à suivre passant de droite à gauche et au milieu revenant vers la droite un sacré défi. Des montants hallucinants étaient hurlés 700 Livres ….jusqu’à 1400.00 Livres adjugés pour une seule photo. Tout le monde voulait la même, une photo de Jennifer prise par elle-même en sortant de sa douche dans sa caravane pendant le tournage de la série. Les enchères montaient à toute vitesse. 


JENNIFER: « Qui veut Jennifer Beals à moitié nue dans sa chambre ? »

Laurel s’était approchée pour voir la photo et en pouffant :

« Regardez ces muscles dans le dos, ils sont incroyables, je le sais parce que je me suis familiarisée avec eux ».

Laurel était arrivée derrière Jennifer l’avait prise dans ses bras en se balançant ensemble et en chantant :

« C’est Bette Porter ma petite-amie qui a de beaux abdos et qui est à moitié nue »

Tout le public était écroulé de rires. Pendant toute la durée des enchères les rires n’avait pas cessé.

La plus grosse enchère avait été de 10 450.00 Livres, une somme énorme. Celle-ci et toutes les autres iraient à la fondation de Matthew Shepard, de Mia et de Kate.


Il régnait une très bonne humeur et un sentiment exceptionnel de partage, de fou rire et d’émotion pendant ces enchères. Chaque actrice n’était pas en peine de plaisanter en racontant des blagues ou des inventions de leur cru pour faire monter les enchères. Jennifer avait décidé d’offrir la même photo à deux fans parce qu’aucune des deux ne voulait céder, les prix était devenus délirants. Elles avaient monté les enchères pendant un très long moment, la salle en était restée sans voix. Jennifer avait décidé de fixer un prix et de donner la même photo à chacune, elle était gênée par l’énorme somme que cela représentait pour sa fondation. Elle les avait chaleureusement remerciées les trouvant très impressionnantes. Janina avait animé d’une main de maître cette vente aux enchères. Elle avait réussi à donner le maximum, gesticulant dans tous les sens pointant du doigt en hurlant pour les faire monter ce qui n’était pas chose facile, cela avait été époustouflant.

Au bout de quelques heures, que nous n’avions pas vues passer à cause de cette ambiance survoltée,  la fin du week-end et de la convention en particulier venait d’arriver. Les actrices s’étaient prises la main, elles avaient baissé la tête vers nous pour nous saluer et nous dire un grand merci pour toutes de cette générosité, cet amour, que nous leur avions donné tout au long de ce week-end, c’étaient elles maintenant qui nous applaudissaient.

Il régnait une très bonne humeur et un sentiment exceptionnel de partage, de fou rire et d’émotion pendant ces enchères. Chaque actrice n’était pas en peine de plaisanter en racontant des blagues ou des inventions de leur cru pour faire monter les enchères. Jennifer avait décidé d’offrir la même photo à deux fans parce qu’aucune des deux ne voulait céder, les prix était devenus délirants. Elles avaient monté les enchères pendant un très long moment, la salle en était restée sans voix. Jennifer avait décidé de fixer un prix et de donner la même photo à chacune, elle était gênée par l’énorme somme que cela représentait pour sa fondation. Elle les avait chaleureusement remerciées les trouvant très impressionnantes. Janina avait animé d’une main de maître cette vente aux enchères. Elle avait réussi à donner le maximum, gesticulant dans tous les sens pointant du doigt en hurlant pour les faire monter ce qui n’était pas chose facile, cela avait été époustouflant.

Au bout de quelques heures, que nous n’avions pas vues passer à cause de cette ambiance survoltée,  la fin du week-end et de la convention en particulier venait d’arriver. Les actrices s’étaient prises la main, elles avaient baissé la tête vers nous pour nous saluer et nous dire un grand merci pour toutes de cette générosité, cet amour, que nous leur avions donné tout au long de ce week-end, c’étaient elles maintenant qui nous applaudissaient.

Janina avait pris la parole la première, très ovationnée, c’était vraiment la révélation de cette convention, elle avait les larmes aux yeux au moment de nous faire ses adieux.

JANINA : Je n’en reviens pas d’avoir été invitée ici pour cette convention parce que je n’ai fait qu’une seule saison. J’ai été très heureuse de participer à cet évènement. Je n’oublierai jamais l’accueil que vous m’avez réservé pendant ces trois jours. Je suis très fière de faire partie de cette famille dont nous faisons toutes partie.

Le public s’était levé pour lui faire une fantastique ovation. De grosses larmes lui coulaient sur le visage, Jennifer la consolait en lui caressant gentiment le dos.

RACHEL : Je vous remercie pour ce week-end qui a été plus intense que les autres, tout le monde a été fantastique avec moi.

Elle s’était mise à pleurer et s’était tournée vers Jennifer.

RACHEL : C’est de ta faute.

 

Tout le monde s’était mis à rire en voyant la tête de Jennifer et elle avait ajouté…

« Pleurer ne fait pas de mal nous sommes entre amis ».

Éclat de rire général à la suite de cette tirade, puis le tour de Laurel était venu, c’était un vrai triomphe. Les fans debout n’en finissaient plus d’applaudir, de hurler son nom, de taper des pieds et dans leurs mains. Elle nous avait fait signe de la main, pour pouvoir dire quelques mots elle aussi avait les larmes aux yeux.

LAUREL : Je suis stupéfaite à chaque fois de voir autant de fans venir ici pour nous voir, je me sens un peu comme chez moi ici avec vous. De signer des autographes ou faire des photos pendant des heures n’est rien à coté de ce vous m’apportez tout simplement. Comme chaque année je passe un merveilleux week-end avec vous, je vous aime très fort…

 

La salle entière lui avait répondu en hurlant « nous t’aimons aussi Laurel !!! ». Une seconde ovation venait de démarrer, elle avait les larmes aux yeux, pendant quelques minutes un bruit assourdissant d’applaudissements emplissait la salle. Le tour de Jennifer était venu, là aussi les ovations n’avaient pas manqué.

JENNIFER : je suis admirative de ce que vous avez créé à travers cette immense communauté, elle a une telle puissance. J’espère que cela continuera malgré la fin de la série, impliquez-vous dans la politique pour faire bouger les choses. Je suis fière d’être « lesbienne » à titre honorifique. La politique c’est comme le sexe il suffit de demander même si ce n’est pas toujours facile, vous devez toujours parler haut et fort, montrez ce que vous voulez et si vous n’obtenez pas ce que vous voulez il n’y a pas de mal à le faire soi-même.

 

Maintenant tout le monde était debout, les applaudissements n’en finissaient plus, personne ne voulait partir. Et pourtant c’était l’heure, les actrices d’un dernier signe de main nous faisaient au revoir, et nous de même. Ainsi s’achevait un week-end plein d’émotion, pour chacune demain il serait temps de reprendre ses activités mais avec des images plein la tête. Les fans quittaient la salle principale les portes allaient se refermer. Il était temps d’affronter le retour avec son lot de problèmes à surmonter puisque la grève d’Air France n’était pas finie et que les trains anglais avaient quelques difficultés à circuler, le quotidien allait reprendre ses droits.  

Mon avis de fan :

Nous pouvons dire globalement que c’était un bon week-end. Jennifer était très belle, bien plus qu’à la TV. Elle a été fantastique pendant tout le week-end, à part peut-être au début mais c’est un peu normal. Laurel excellente, belle également dans son genre, autant Jennifer était habillée avec goût comme dans la série, autant Laurel était très décontractée ce qui lui allait particulièrement bien. Elles ont toujours été proches des fans. Rachel et Janina ont été très drôles, ont mis une ambiance de folie pendant toute la convention ce qui était très sympa. Elles sont venues danser avec nous et nous faire un petit coucou pendant la soirée du samedi.

Elles ont toutes répondu aux questions des fans avec gentillesse, patience, et générosité. L’émotion était des deux cotés pour elles et les fans. Jennifer pour qui c’était sa première convention ainsi que Janina ont été surprises de l’amour des fans à leur égard.

L’organisation a réussi un tour de force avec le nombre de participants et surtout pour avoir réussi à faire toutes les photos et autographes prévus pour l’ensemble des fans présent pendant le week-end. Elles ont toutes été développées ce qui a permis de les faire signer pendant les séances de dédicaces.

Malgré tout on a un sentiment de « ça aurait pu être mieux ». Je pense que c’était parce que pendant les séances photos c’était l’usine pas le temps de parler ou à peine le temps de se mettre en place et hop… la photo était finie en quelques secondes pour des heures d‘attente. De même pour les autographes, jusqu’au dernier moment nous n’étions pas sûres d’avoir un autographe de participante. Une fois dans la salle annexe après un gros ouf de soulagement, l’organisation avait contrôlé le nombre de photos pour la signature avec interdiction de parler à Jennifer ou à Laurel (assez frustrant).

Bien sûr nous étions 5 000, l’organisation était un peu militaire, laissant peu de possibilités de pouvoir partager un petit moment privilégié avec elles, quelle dommage. Bien sur les conventions avec moins de fans permettent plus de contact avec les actrices. Mais il ne faut pas bouder ces moments qui sont quand même assez rare et d’avoir vu Jennifer Beals et Laurel Holloman en même temps était un vrai privilège.

Alors si vous êtes fan d’une série, n’hésitez pas à participer à une convention, c’est magique… 

Reportage envoyé par e-mail par A.S., tout droits réservés. 

  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bubblefrog 802 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte