Magazine Rugby

Landreau viré du Stade Français

Publié le 10 mars 2009 par Pierre Salviac

En apprenant que Fabrice Landreau n’entraînera plus le Stade Français la saison prochaine je me demande si c’est une mauvaise chose (limogeage d’un historique du club), ou une bonne chose (nécessité de changer le discours).

J’observe, en tout cas, que lorsqu’un Président veut se séparer d’un entraîneur il ne manque pas de bonnes raisons. Landreau serait mis sur la touche parce qu’il est depuis trop longtemps en charge du même groupe au Stade Français. Mais Novés alors ? Pourquoi, au Stade Toulousain, ce constat ne s’applique-t-il pas à lui ?

La seule chose qui me paraît positive dans le sort réservé à Landreau, auquel on propose de s’occuper du centre de formation et du recrutement, c’est la raison invoquée par Max Guazzini pour confier lui confier cette tâche : il s’agirait d’anticiper une décision de l’International Rugby Board qui va bientôt contraindre les clubs à avoir un effectif aux deux tiers composé de joueurs sélectionnables dans leur équipe nationale. Si c’est pour cette bonne cause que l’entraîneur Landeau est mis sur la touche, alors il n’y aurait que demi mal !

Bien entendu dès que j’ai lu cette information je me suis précipité sur le "10 Sport", ce journal low cost dans lequel Galthié tient quotidiennement tribune. A propos d’un cadre technique qui a été son adjoint, je m’attendais à un édito du genre : "Tu vas nous manquer, Fabrice".

Et qu’est ce que le lis ? Une chronique intitulée : "Tu nous manques, Dan"à propos de Carter, ce All Black qui n’a joué que 5 matches avec Perpignan, mais qui continue de prendre l’oseille du transfert record de l’année.

Une fois de plus Galthié tape en touche ! Cela ne m’étonne plus hélas !!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Salviac 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines