Magazine Focus Emploi

Campagne choc pour le tramway sur la Prom

Publié le 10 mars 2009 par Letuyo

Alors que la concertation publique sur le projet de tramway Est/Ouest débute lundi prochain, la mairie de Nice milite pour le tracé par la Promenade-des-Anglais.

Campagne choc pour le tramway sur la Prom

Tous les moyens sont bons pour convaincre les Niçois que la ligne 2 du tramway doit emprunter la Promenade-des-Anglais. Y compris détourner la sordide affaire de l’assassinat de Ghislaine Marchal ! C’est ainsi que fleurissent depuis peu ces « visuels » choc qui détournent la célèbre inscription en lettre de sang « Omar m’a tuer » pour devenir : « Le tram m’a tué ».

« Tuer », Christian Estrosi semble n’avoir que ce mot à la bouche lorsqu’on évoque l’hypothèse d’aménager la ligne 2 du tramway niçois ailleurs qu’en bord de mer. Dans Metro de ce mardi il affirme : « On tue la ville si le tramway passe ailleurs que sur la Prom ! On ne peut pas repartir sur quatre ans de travaux et paralyser la ville ». Pour le maire, le tracé « Prom » n’a que des avantages depuis qu’il a annoncé, le 26 juin dernier, que sa conviction était faite. Par la Prom, ce sera moins cher, plus rapide à réaliser, moins handicapant pour la circulation et le commerce de proximité.

Pourquoi alors ce tracé a été écarté lors de la concertation publique organisée du temps de Jacques Peyrat ? Un de ses anciens collaborateurs glisse que le tracé en bord de mer présente un énorme inconvénient : il dessert d’un côté la ville, et de l’autre les poissons… En faisant passer les rames sur la Prom, on perdrait près de 50% d’affluence dans les rames.

La concertation publique débute lundi prochain, et se poursuivra jusqu’au 11 mai. Première réunion publique dès lundi, à l’auditorium du Mamac, en présence de Christian Etrosi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Letuyo 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte