Magazine Emarketing

Comment garder son boulot ?

Publié le 10 mars 2009 par Airtek

Dans le contexte de crise actuel, j’ai pas mal l’occasion d’échanger sur la meilleure manière de garder son poste. Je vous livre ici deux ou trois réflexions qui se dégagent de ces conversations.

Qui est exposé ?
Les plus exposés sont ceux qui manquaient de motivation avant la crise, qui se sont retrouvés dans un poste qu’ils n’avaient pas choisi en se laissant « porter par le vent ». Pour eux, la situation va être critique, mais pas désespérée. Au contraire, cette crise peut leur permettre de comprendre ceux qui leur plait ou leur déplait dans leur taff actuel, ce qu’ils doivent changer et vers quel nouveau travail se lancer. L’heure est au bilan pour votre entreprise, elle comprendra d’autant mieux que vous fassiez aussi le votre. De plus, la situation n’est pas perdue pour autant et en donnant le coup de collier nécessaire, vous pourrez peut être vous sauver, voire progresser.
En effet, les moments de crise sont des révélateurs de motivation et il n’est pas rare que certaines situations s’améliorent au sortir de celles-ci.

Ne changez rien
Souvenez-vous, avant le crise vous vous battiez déjà pour vos projets, vous pensiez que ceux-ci étaient important pour rendre votre entreprise encore plus compétitive, productive… Lui faire gagner des parts de marchés ou économiser du budget. Les objectifs de ces projets n’ont pas changé depuis que la crise est là ! Alors continuez à les défendre avec le même acharnement.
Dans tous les cas, les cartes ne sont plus dans vos mains. Au pire certains de vos projets seront arrêtés, au mieux continuer de les défendre c’est les aider à rester prioritaire dans l’esprit de la hiérarchie.

Prenez en compte le changement
Plus qu’un changement de projets ou de stratégie, votre entreprise attend un changement de discours. C’est un client pour vous, il est nécessaire  de lui prouver que vous avez compris ses problèmes et que vous êtes la meilleure réponse possible. Lors de vos échanges sur votre travail au quotidien, intégrez les préoccupations de l’entreprise et mettez l’accent sur votre manière d’y répondre : Depuis le début vous recherchez le meilleur rapport qualité prix, vous avez intégré les solution d’optimisation de budget.

Ne vous occupez pas des autres
Il ne s’agit pas d’enfoncer le voisin. On voit beaucoup de tentatives de protectionnisme dans les boites : « tu n’as pas bien fait ton boulot » ! Ces échanges restent stériles et surtout, lorsque la décision sera prise de se séparer de vous, votre entreprise ne regardera pas qui à fait quoi. Passez plutôt du temps à convaincre de la nécessité de poursuivre vos projets, plutôt que d’essayer de couler vos voisins : cette stratégie ne pourra qu’être gagnante.

Je pense que c’est votre motivation qui fera la différence. Dans tous les cas, ces périodes sont vraiment à prendre comme des opportunités de « rebondir » - même si je n’aime pas ce terme – ou tout du moins de se poser les bonnes questions.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Airtek 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines