Magazine Sortir

Nouvelle saison ou nouveau climat?

Publié le 10 mars 2009 par Chrisos

Une semaine de plus…

Mardi 3 mars 2009 : comment dit-on au pluriel? Croques-Monsieurs? Croquent-Messieurs? Croques-Monsieur? c’est tout simplement invariable… Des croque-monsieur maison donc, à midi, avec une petite salade verte.
Le soir, virée dans le XIXe. Bière au comptoir de l’ex île enchantée, devenue chez Gudule (comme dans le 75012?). Le wash bar semble avoir survécu.). Dîner vapeurs et canard laqué au Pacifique, à Belleville, avec E, M, R, O et L.

Mercredi : bistrot napolitain, à nouveau. Rien de spécial le soir.

Jeudi : formule galette+bol de cidre+crêpe au Chalet du huitième. Diète le soir.

Vendredi : fish & chips, cidre et nachos chez Bugsy. Le soir, dîner à l’Epigramme, récemment récompensé par un bib gourmand, avec A, A, A, K, E, T et O. 50 euros par personne (menu à30€, avec quelques suppléments, champagne et pinot noir de Tourraine). J’enchaine sur une bonne soirée Moustache & Lunettes rue Lamartine.

Samedi : pasta a casa. Lecture intensive. Je lâche Millenium pendant 3/4 d’heure, le temps de lire Les Cuisines de la Critique Gastronomique. Faut-il penser que les auteurs du livre n’apprécient pas les Chroniques du Plaisir? Mais pourquoi donc? Si j’avais le temps, et vraiment l’envie, j’écrirais les “Poubelles de la Critique Gastronomique”, en tant que gros-niqueur (ou croc-niqueur) gastro-comique, j’aurais pas mal de choses à raconter. Soirée rue Jules Guesde, pour le mariage (civil) d’A&F. Champagne à gogo et quelques mezzés libanais.

Dimanche : brunch au Kube, avec A, A, A, C et O (qui a été reconnue). 34€. Promenande jusqu’au Marais. Lecture à nouveau.

Critiques

Faut-il écrire des choses pas forcément agréables? Peut-on parler des adresses qui ont déçu? Oui, je le pense, à condition d’expliquer vraiment pourquoi et d’être inattaquable. Que ce soit sur l’économie, la politique, l’art contemporain, les restaurants, ou l’attitude de certains chefs… il est essentiel d’avoir le maximum de personnes qui jouent le jeu. Mr Lung, revient!

Référence

En enquêtant sur le boeuf Irlandais, il y a quelques semaines, j’étais tombé sur, le site Chazallet.com, sur quelques passages qui me parurent familiers : “Jacques Cagna (le roi de la rue des Grands Augustins, avec son restaurant éponyme, l’Espadon Bleu et la Rôtisserie d’en Face, tous à Paris 75006), Gilles Ajuelos (la Bastide Odéon et La Marlotte, 75006, what else?) et Marc Seignard, (DT du Groupe Flo)“. En effet, ces expressions sont de moi et proviennent de l’article Very Important Beef à Bagnols. Cela fait toujours plaisir de voir que certaines formules plaisent et sont reprises ailleurs!

[There is a video that cannot be displayed in this feed. Visit the blog entry to see the video.]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chrisos 588 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine