Magazine Assurances

Il faut attendre la conclusion de l’enquête pour mesurer le degré de responsabilisant de la SNCF dans l’accident sur le RER B

Publié le 10 mars 2009 par Aurélia Denoual

C’est en quittant le Stade de France que des supporteurs du LOSC, devant rejoindre le car qui devait les ramener chez eux à Outreau dans le Pas de Calais ce sont trouvées sur un pont d’une voie ferrée fermée à la circulation des trains, lorsqu’ils ont été heurté par une rame, circulant à vide à grande vitesse, faisant 2 morts et 11 blessés, dont un dans un état grave.

Selon les première auditions et constatations la porte donnant accès à un escalier qui à permis au groupe de supporteurs d’atteindre la voie ferré était ouverte , alors que, perdus dans l’obscurité, ils avaient manque la rue au bout de laquelle se trouvait la passerelle piétonne qu’ils devaient prendre pour rejoindre leur car, qui risquai de partir sans eux.

L’enquête judiciaire en cours doit déterminer si la porte d’accès aux voies était ouverte et si oui, elle avait été vandalisée, alors que selon le directeur général de l’infrastructure de la SNCF aucune anomalie n’a été signalée en matière d’accès à la voie lors d’une visite de sécurité le 2 mars.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog