Magazine Société

Le viol est moins grave que l’avortement

Publié le 10 mars 2009 par Le Détracteur

C’est du moins ce que j’ai appris hier en regardant les nouvelles. Attachez-vous bien à votre chaise, car ça va barder comme jamais.

Non à la religion
L’histoire se passe au Brésil. Une fillette de neuf ans se plaint de maux de ventre depuis quelques jours. Sa mère décide donc de l’emmener à l’hôpital. Le médecin a toute une surprise en découvrant que la jeune fille est enceinte.

Des jumeaux. La pauvre est enceinte de jumeaux à 9 ans. Sa mère n’a pris que quelques secondes pour faire le calcul, et comprendre que c’était le résultat des méfaits de son beau-père de 23 ans, qui abusait régulièrement de la jeune fille ainsi que de sa sœur ainée handicapée de 14 ans. Le fait, maintenant, de savoir si la mère aurait déjà du porter plainte et tout ça, c’est une autre histoire.

La vie de la jeune fille était en danger. Mener à terme une grossesse de jumeaux lorsqu’on a neuf ans, vous imaginez que ce n’est pas ce qui est le plus sûr pour la santé. Au Brésil, l’avortement est interdit SAUF dans les cas où la santé de la mère est en danger, ou si la mère a été victime d’un viol. Ici, on a affaire aux deux cas à la fois. L’avortement est donc permis. La mère de la fillette est d’accord. Le médecin va de l’avant avec cette sage décision.

Cependant, les nouvelles vont vite. Un représentant de l’église, du genre un évêché ou je ne sais quel autre titre idiot, a décrété que le médecin et la mère de la fillette, ces deux personnes qui ont pris la décision d’aller de l’avant avec cet avortement, devaient être excommuniés. Pourquoi? Je cite : “Parce que la loi de Dieu est au dessus de la loi des hommes.

Le violeur, lui? “Nous ne le punirons pas, car le viol est une faute moins grave que l’avortement.

Honnêtement, avoir été présent, je pense que je lui aurais sauté à la gorge. Mais par ricochet, ça veut dire que j’aurais également envie de sauter à la gorge d’un grand pourcentage d’Américains, et également à certains concitoyens.

Tant mieux si ces deux personnes de bon sens furent jetées hors de l’église catholique, les gens intelligents n’ont rien à y faire de toute façon. Mais condamner le RÉSULTAT d’un viol sans condamner le viol lui-même, je pense que c’est la décision la plus odieuse qui m’a été donné d’être témoin. Et on demanderait à ces gens-là “POURQUOI“? Et attendez la réponse…

Parce que c’est ce qui est écrit dans la bible. Parce que c’est ce que Dieu veut. Parce que c’est 2 000 ans de tradition“.

Jamais, jamais vous n’entendrez “Parce que nous y avons bien réfléchi en mesurant le pour et le contre et nous avons convenu que c’était la solution la plus intelligente et la plus sensée en terme d’humanité et de respect de la personne“. Jamais. Réfléchir, remettre en doute, se poser des questions. Ce ne seront jamais des pratiques de la religion catholique.

Et là, comme j’écris ces lignes, je fais également des recherches sur cette nouvelle, et j’apprends que le Vatican approuve l’excommunication. “Les jumeaux qu’elle portait avaient le droit de vivre“. Mais elle non.

Ce matin, c’est final et décisif. Catholiques de ce monde, je vous hais. Croyants sans cervelles qui ne remettez jamais rien en question, je vous hais. Écervelés qui êtes responsables de la survie de ces dogmes aussi dangereux qu’idiots, je vous hais. Imbéciles qui peuplez encore les églises du Québec, je vous hais. En continuant à vous pointer dans les églises, à fêter Pâques et toutes ces conneries, sous prétexte que c’est la tradition, vous donnez votre appui à cette décision d’un prêtre et d’un pape qui ne méritent en rien le statut qu’ils ont, pas plus que le respect qu’on leur montre ni la sagesse qu’on leur prête. J’en ai assez. Réfléchissez. Prenez deux minutes par jour pour y penser.

Aussi, sachez que je ne suis pas seul, le Gros BS aussi vous hait.

En attendant que ça me passe, sortez de chez vous, prenez l’air, et demandez-vous si tout ce qu’on vous a mis dans le crâne alors que vous étiez des gamins était nécessairement vrai et bon, rien que parce que tout le monde le disait ou l’enseignait. Dites vous que Dieu n’existe probablement pas, alors cessez de vous inquiéter et profitez de la vie. Notre société ne s’en portera que mieux.

Noisette a déjà parlé qu’elle souhaitait entamer des procédures pour son apostasie. Je la rejoins maintenant dans cette décision, n’en déplaise à des millions de personnes. Et comme nous n’aurons pas trop d’argent dans les temps qui viennent, nous ne sortiront pas trop, et nous aurons tout le temps pour nous adonner à cette merveilleuse activité.

Pour terminer, je vous laisse avec une petite galerie d’images choisies avec minutie et qui représentent bien le sujet du jour. Ah! Ça fait du bien…

Benoit XVI
Jean-Paul II
Définition de religion
Ne laissez pas un homme mort affecter votre vie
L'ignorance ne devrait pas se reproduire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Détracteur 269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine