Magazine Côté Femmes

Maisons closes le retour.

Publié le 10 mars 2009 par Juval @valerieCG

Il y a des jours où il est difficile de rester zen. Je faisais mon petit tour sur les blogs quand je découvre un curieux mail chez les ménagères. Puis chez Connasseee ; Et là j’apprends que d’autres blogueuses ont reçu ce mail.

S’il y a une chose que je déteste, c’est qu’on fasse du buzz autour de gens très précarisés, qui ne vous ont rien demandé et sont aptes à réfléchir par eux-mêmes et surtout à savoir ce qui est bon pour eux. Rappelons donc que les personnes prostituées qui souhaitent une légalisation de leur activité ne veulent pas des maisons closes. Et je crois que nul n’est plus apte qu’elles à décider ce qui leur convient.

Je souligne à ce sujet que les Assises de la prostitution se tiennent le vendredi 20 mars 2009, à l’Odéon-Théâtre de l’Europe à Paris. Vous pouvez y aller et poser vos questions.
Vous pouvez sinon contacter les associations comme Cabiria ou Les putes.

Je ne vais pas vous refaire un billet sur les maisons closes ; j’en ai fait un ici.
Je me contenterai de contrer plusieurs éléments de ce fameux mail :
- les personnes prostituées n’ont pas vocation à s’occuper des violeurs. Un violeur ne veut pas de sexe, il veut de la violence. Il n’a donc aucun intérêt à aller voir une prostituée ; sinon pour la violer.
- Je conçois assez mal qu’on sacrifie une catégorie de personnes pour le bien être de toutes.
- Le mail évoque des gens couchant avec des gamins de trois ans. On appelle ca de la pédophilie et je vois mal ce que la prostitution a à voir dans l’histoire. Un pédophile ne veut pas de relations avec des personnes majeures.
- La vision romantique du père emmenant son fils voir des putes a quelque peu vécu. Il peut aussi sembler légèrement malsain et incestuel qu’un père s’occupe de l’éducation sexuelle de son fils.
je conçois bien que les films type Belle de jour aient donné une vision romantique du bordel où l’on boit du champagne avec des jolies filles.
Dans les faits, au 19eme c’est sordide. La syphilis fait rage, les prostituées sont examinées de force chaque semaine. Si elles se rebellent ou souhaitent arrêter, elles sont emprisonnées (à Lyon on les enfermait dans l’hôpital des fous). Elles voient 30, 40 clients par jour et versent la majeure partie de leurs passes au tenancier… qui est la majorité du temps un bourgeois qui a acheté ce type de commerce pour faire de l’argent rapidement.
les bordels actuels ne sont pas mieux j’en ai déjà parlé sur l’autre article.
Cessez donc de vouloir faire le bien des gens malgré eux, ils ne vous ont rien demandé.

Je citerai à cet égard ce lien et cette citation : “Dans les deux cas, les putophobes agissent par la volonté de ressentir un sentiment de supériorité. Ils acquièrent consciemment ou non le sentiment d’être soit des sauveurs, soit des policiers au service de l’humanité.”

Je rappelle que sarkozy a fait voter la loi sur la sécurité intérieure qui punit le racolage passif. Il n’est donc pas du tout pour une légalisation des maisons closes (et en plus il doit soigner son électorat catholique et traditionaliste, là ca serait maladroit).
Donc AVANT de buzzer sur un sujet qu’on ne connait pas, dont on a qu’une vague idée alimentée par trois reportage sur TF1, on se renseigne.

Je n’ai rien contre le buzz caritatif. J’en fait fait ici ou là. J’ai déjà plus de mal sur le buzz politique quand je ne maîtrise pas les tenants et aboutissants du truc et que je ne sais pas – ou que je sais trop – qui se cache derrière tout cela.
Que les agences buzzent sur l’iphone, la dernière offre SFR, ou une video pour une marque de fringues. Quand elles se permettent de faire cela sur des humains, sans même les avoir contactés, sans se demander si oui ou non s’ils sont d’accord et surtout sans savoir si ca ne va pas les mettre dans une merde encore plus noire, là je dis non.

Vous pouvez lire ici la Déclaration des Droits Des TravailleuSEs du Sexe En Europe.

Maintenant, demandez vous comment vous prendriez le fait que des gens viennent vous expliquer que, pour votre bien, votre activité professionnelle va être encadrée et que vous devrez reverser une partie de votre salaire à un patron, sans autre possibilité de choix. mais attention, c’est évidemment pour votre bien.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juval 59548 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine