Magazine Sortir

TVA réduite dans la restauration : grave erreur

Publié le 10 mars 2009 par Chrisos

Près de 7 ans après une promesse démago de notre ancien président, c’est chose faite : la TVA appliquée aux additions au restaurant devraient baisser et passer de 19,6% à moins de 15%. Il y avait clairement un problème (écart entre la TVA à 5,5% sur la vente à emporter et de 19,6% pour la restauration sur place). Pas mal d’acteurs de la vente/restauration  (sandwiches, traiteurs, plats à emporter…) abusaient, c’est vrai. Mais cette solution n’est pas bonne. Il aurait fallu aligner la part de TVA sur la vente à emporter sur celle de la restauration traditionnelle.

Payer 5% de TVA dans un restaurant gastronomique, c’est une honte. Comme la loi sur la soi disant protection de la musique et du cinéma sur Internet.

Non seulement les recettes de l’État vont baisser, mais, comme pour les 35 heures, il n’y aura surement pas de création significative d’emplois. Au mieux, les restaurateurs recevront une bouffée d’air, pendant quelques temps.
Cette mesure aura un léger effet court terme, mais dans pas longtemps, non seulement les prix n’auront pas baissé (les restaurateurs vont encaisser la différence), mais en plus ils vont encore demander une baisse des charges, des subventions…

[There is a video that cannot be displayed in this feed. Visit the blog entry to see the video.]

Les lobbies ont encore gagné. Quand des catégories socio-professionnelles (majors de la musique, restaurateurs, petits ou grands, fonctionnaires) parviennent à obtenir le vote de mesures permettant de maintenir leurs petits avantages, c’est que la décadence est proche.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chrisos 588 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine