Magazine France

TVA à taux réduit dans la restauration

Publié le 10 mars 2009 par Nicolas J
Ca y est ! L'accord a été signé ! On en parlait depuis plusieurs jours dans les blogs, mais j'avais pour ma part un regard amusé : c'était dans les promesses électorales de Jacques Chirac en 2002. Et probablement en 1995...
N'écoutez pas les restaurateurs qui ne manqueront pas de parler dans le poste, ce soir, pour se réjouir et promettre de baisser les tarifs et d'embaucher. Ils ne vont pas le faire mais c'est quand même une très bonne nouvelle.
D'une part, il s'agit d'une baisse de la TVA, donc de l'impôt le plus injuste : une telle baisse doit s'acclamer.
D'autre part, les bistros sont nos amis. Il n'était pas normal qu'ils aient à payer une TVA à taux important alors que des concurrents, souvent filiales de groupes étrangers notamment dans la restauration rapide, bénéficient d'avantages. Ces groupes étrangers ne sont d'ailleurs pas les seuls concurrents mais ce n'est pas politiquement correct de les évoquer. Il y a aussi les supermarchés, les infâmes "points chauds" et surtout les boulangers, qui ont beaucoup moins de charges (un boulanger "ne paye pas" le pain et n'a pas des toilettes à mettre à disposition de ses clients, ni d'ailleurs un coin de bar pendant l'ingurgitation du sandwich).
Je me demande si le patron de la Comète va nous payer un coup ce soir... Ou s'il va attendre que la TVA baisse réellement. C'est une autre paire de manche...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte