Magazine Côté Femmes

Le Psychothérapeute reçoit-il un Patient ou… un Client ?

Publié le 10 mars 2009 par Frédéric Duval-Levesque

patienteComment nommer celui ou celle qui demande l’aide d’un psy ?

Un patient ?

Un client ?

Un malade ?

Un sujet ?

Ou bien tout simplement un usager ?

« Client » : souligne le choix libre et la responsabilité de l’usager

« Patient » : a une connotation médicale et passive (le « patient » exécute l’« ordonnance » du médecin)

Quand je suis en maison de retraite, je m’occupe de résidents parce que je suis dans un lieu de vie.
Quand  je suis à l’hôpital,  je m’occupe de patients parce que je suis dans un lieu de soin.
Et quand je suis dans mon cabinet toulousain, j’accorde toute mon attention au client.

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Duval-Levesque 1018 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte