Magazine

Quelle politique des collectivités territoriales pour l’appropriation sociale des usages des TIC par le grand public.

Publié le 10 mars 2009 par Houdremont

69C-Sud-Ouest-LyonnaisFace à l’irruption des TIC dans la vie quotidienne de leur population, les collectivités territoriales se voient contraint de s’engager dans des politique d’accès pour tous afin de ne pas se voir confronter une nouvelle fracture sociale. Quelle politique mettre en œuvre, Pour qui et comment sont autant de questions qu’elles doivent se poser, afin d’envisager des actions qui ne s’arrêtent pas à la simple formation aux outils, mais également à l’émergence d’un débat populaire qu’impose toute évolution majeur de notre société.

La m@ison de Grigny est invitée à participer aux états généraux de la ville numérique de Fontenay-sous-bois dans le Val de Marne. Lors d’une réunion des élus, Florence Durand Tornare qui coordonne cette initiative a souhaité que je puisse intervenir sur le rôle de collectivités territoriales dans l’appropriation sociale des technologies, usages par le grand public. Deux autres intervenants avait été sollicité, Denis Pansu de la FING et Dominique DARDEL du centre social de Belleville (Paris).Voici les grands axes de mon intervention:

Le développement massif des services en ligne et plus globalement de la dématérialisation envahissent le quotidien de tous les citoyens.

  • La recherche d’emploi: A titre d’exemple l’affichage papier des agences de l’ex-ANPE
  • La modification des organisations de travail
  • La question de la modification des pédagogies  de formation et d’éducation
  • L’impacte sur la vie des jeunes et sur la vie familiale , toutes les questions liées à l’exercice de la parentalité, les rythmes de vie, le savoir-être dans la société virtuelle, .

Les services publics municipaux  se voient  confrontés, au quotidien,  aux difficultés d’une partie non négligeable de la population. Cela oblige aujourd’hui les collectivité territoriales à se poser la question de leur propre intervention dans le domaine de l’appropriation par tous des TIC. Cette intervention doit prendre en compte les formidables atouts offert par l’avènement de la société de l’information et la communication.

  • Un plus grand accès aux informations, à la découverte, aux savoirs et  savoir-faire
  • La possibilité de (re)-dynamiser une plus large citoyenneté: partager, participer, débattre,
  • La création de liens sociales et de nouvelles rencontres.
  • La possibilité de nouvelles postures créatives.

Il y a donc urgence à engager une démarche qui rende acteur, par l’appropriation, tous les citoyens d’une ville et notamment ceux qui sont les plus éloignés des usages et/ou du matériel, pour faire des enjeux du développement des TIC un véritable débat public .

L’appropriation ne se décrète pas, elle se construit, les objectifs et la démarche de cette appropriation sont également affaire de parti-pris politique. Pour leur part la ville de Grigny, la m@ison de Grigny  affichent clairement leur volonté d’engager une démarche

  • qui s’appuie et participe aux développement des valeurs humaines
    • La responsabilité,
    • la liberté,
    • la solidarité et le respect des autres,
    • la créativité,
    • l’esprit critique
    • la démocratie
    • ….
  • qui mette en avant des contenus et des usages, plutôt que « la machine »,
  • qui s’appuie sur les réalités quotidiennes des gens.

La responsabilité de tous ceux qui s’engagent dans une démarche de sensibilisation et/ou de formation aux usages n’est pas d’assurer une simple transition entre les outils d’hier et ceux d’aujourd’hui, mais bien de faire découvrir ce que l’on peut mieux faire, ce qu’on peut faire autrement et surtout ce que l’on peut faire  de nouveau. A titre d’exemple: envisager des projets où les usages des TIC permette de travailler et de répondre aux grand enjeu de société comme la préservation de l’environnement, le développement durable, la rénovation des pratiques politiques et l’émergence d’une nouvelle citoyenneté.

Pour s’engager à cela , la première responsabilité d’une équipe municipale est de poser les fondements d’un projet politique qui répondent aux questions suivantes:

  • pourquoi ?
  • pour qui ?
  • comment ?

Je ne reviendrais pas ici sur le pourquoi, je l’ai évoqué plus haut et après une intervention vidéo de Véronique Kleck sur la base de son livre que je ne serais que vous recommander.

Concernant le pour qui, il n’est pas inutile pour une ville de se reposer la question en prenant en compte des paramètres aussi divers que la composition sociale de sa population, le niveau d’équipement. Mais il faut à ce propos considérer que la baisse des coût d’accès à l’internet et au matériel ne nous dispense pas de réfléchir à quel public nous nous adressons, car, la réalité montre que l’accès au matériel et à la connexion ne fait pas l’usage, et que notamment qu’ il y a beaucoup à dire sur les usages restreint qu’ont les jeunes.

Enfin il s’agit de savoir comment . L’expérience que nous avons à la m@ison, ce que nous partageons avec d’autre dans les différents réseaux d’acteurs, montre que cela passe par la mobilisation et la formation de tous les acteurs intervenant sur le champs de la formation et l’éducation, mais également les militants et bénévoles de la vie associative:
Formation notamment sur la maîtrise par ces acteurs des enjeux de la société de l’information, afin d’imaginer des projets qui ne s’arrête pas à la formation aux outils (toutefois absolument nécessaires) mais aux développement de d’usage.

En forme de conclusion je voudrais insister sur le fait qu’aujourd’hui est véritablement posé la question  pour tous les villes de la mise en œuvre de service public pour  l’accompagnement des publics.
La nécessité d’une véritable action d’éducation populaire pour faire monter le débat le plus large possible autour  des TIC et des enjeux démocratiques (défense et promotion des libertés, nouvelle pratique de l’exercice de la citoyenneté,)
Et enfin le nécessité de pas resté isolé et utiliser et participer aux différents réseaux de l’internet citoyen tel ,Ville internet, CréATIF, APRIL, …

Articles liés:



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Houdremont 44 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte