Magazine Beauté

Garancia : une ligne cosmetique ensorcelante

Publié le 10 mars 2009 par (dé)maquillages @demaquillages
Savéria Coste, fondatrice de Garancia, a écrit en 4 ans la genèse de l’une des aventures cosmétiques les plus prometteuses de ces prochaines années. Ses produits, comme le Pschitt Magique ou le Philtre Légendaire & Centenaire, sont déjà cultes : il suffit de faire un tour sur les forums de discussion pour s’en rendre compte. J’ai souhaité en savoir plus sur le parcours de cette jeune femme, véritable concentré d’énergie, et sur la manière dont elle a construit sa marque. Interview.

Tu as créé Garancia en 2005. Quel a été ton parcours ?
Je suis la 4ème génération de pharmaciens de la famille. Durant mes études de pharmacie, il y a maintenant 20 ans, ma mère a créé une officine complètement atypique à l'époque, avec une surface de vente dédiée à la beauté qui représentait plus de 80% de la taille de l'officine. J’ai développé cet Espace Soins avec passion et les clientes venaient de loin pour bénéficier de mes conseils ! Je me souviens avoir même ramené des produits de beauté d'Angleterre que je trouvais innovants pour les revendre chez moi. Ensuite, j’ai commencé ma vie professionnelle chez L’Oréal, puis chez Oenobiol où j’ai contribué activement au développement du chiffre d’affaire et à la notoriété de la marque, et enfin au Laboratoire des Granions. En 2004, j’ai eu la chance de rencontrer des chercheurs spécialisés dans la stabilisation d’enzymes, ce qui a été le déclic pour lancer mon premier produit, le Pschitt Magique. La création de Garancia est le fruit de rencontres et d’un petit peu de chance. Mais jamais je ne me serais lancée dans un métier différent du mien : j’avais un réseau dans le monde cosmétique, qui m’a tout de suite fait confiance.
Quel est le positionnement de ta marque ?
Mes produits sont pensés comme des formules magiques, qui allient ingrédients naturels (parfois Bio) et actifs high-tech issus des dernières avancées en recherche cosmétologique. Je tiens à proposer des produits différents de ce qui existe déjà, c’est donc l’innovation et l’efficacité qui inspirent mes produits, pas le marché. Ma plus grande joie, c’est lorsque je reçois des courriers de consommatrices qui me disent que les produits Garancia sont magiques, qu’elles n’ont jamais eu de tels résultats. Je lis toutes les lettres que l’on nous adresse. Et nous avons 98% de satisfaction clients !
Comment se développe Garancia aujourd’hui ?
Nous avons une croissance à 2 chiffres chaque année et la gamme Garancia est distribuée dans 16 pays : en France en pharmacies et chez Séphora, un peu partout en Europe chez Séphora, et également au Moyen-Orient. C’est notre 2ème produit, l’Abracadabaume, qui a véritablement propulsé la marque.
Comment se différencier dans un univers aussi concurrentiel ?
La différenciation se fait essentiellement sur l’innovation. C’est grâce à cela que Séphora est venu me chercher, que les journalistes parlent de la marque, que les consommatrices remarquent les produits et restent fidèles.
Sur le terrain, c’est plus difficile d’exister car pour avoir de la visibilité en magasin, il faut négocier avec les centrales d’achat et nous n’avons pas autant de moyens que les grandes marques. Nous nous concentrons sur les animations et les formations des vendeuses - d’autant plus que celles-ci changent régulièrement de point de vente (il y a pas mal de turn over).
La différenciation passe aussi par les emballages. J’ai choisi des packagings très différents de ce qu’il existe habituellement en cosmétique. Je voulais me faire plaisir et je les ai faits à mon image, tout en contraste : du noir pour évoquer le luxe et la magie, du vert anis pour le naturel.
Nous commençons également à faire un peu de publicité dans la presse féminine et comptons développer notre communication sur Internet.
Comment se passe le développement d’un nouveau produit ?
Nous faisons beaucoup de veille scientifique et concurrentielle, nous travaillons main dans la main avec des chercheurs du monde entier, chacun spécialisé dans un domaine particulier. Et lorsque je trouve des actifs vraiment innovants, je créé mes propres formules, qui sont uniques. Je les fait tester à mon entourage mais j’en suis le principal cobaye ! Tant que ça ne me convient pas parfaitement, je recommence.
Quels conseils donnerais-tu à ceux qui souhaitent lancer leur propre marque de cosmétiques ?
Avant de se lancer, il faut bien connaître le milieu, le marché. Etre scientifique me semble le minimum pour savoir innover et sélectionner les bons actifs. En effet, il faut savoir faire la part des choses entre la multitude d'actifs qui existent et qui revendiquent des promesses les plus attractives les unes que les autres. Il faut également être persévérant et avoir un peu de chance.... Mon logo est d’ailleurs un clin d’œil à ma bonne étoile !
Comment arrives-tu à concilier vie professionnelle et vie personnelle ?
C'est sûr que créer son entreprise prend beaucoup de temps, mais préserver cet équilibre entre vie professionnelle et familiale est très important pour moi et ma famille. J'ai 2 enfants de 7 et 9 ans et je veux être proche d'eux le plus souvent possible. Le week-end, je travaille le matin très tôt pour pouvoir profiter d'eux toute la journée. J'essaie de rentrer tous les soirs à 19h30 et une fois par semaine à 18h30. Lorsque je rentre tard le soir, c'est mon mari qui s'occupe de leur faire faire les devoirs. Je prends une semaine de vacances avec eux à Noël et à Pâques et un mois pendant les grandes vacances. En fait, grâce au téléphone portable, à l’ordinateur, au Blackberry, on n'est plus obligé de travailler de son bureau. C'est vraiment une révolution ! J'ai des ordinateurs dans tous les lieux où je me déplace avec mes enfants et je peux ainsi suivre mon business tout en étant présente et rester plus longtemps que prévu si nécessaire. Je pense qu'ainsi, mes enfants me voient plus souvent, ils profitent de ma présence (je ne suis pas absente et ça c'est important pour eux) et je partage tous les moments de joie avec eux.
Quels sont les produits de beauté que tu utilises au quotidien ?
J'aime beaucoup le Lait Anti-Desséchement de Lierac, le Teint Singulier d'Yves Saint-Laurent , l'eau démaquillante Créaline H2O de Bioderma et la Terracotta de Guerlain (je ne sors jamais sans).
Comment penses-tu que la cosmétique va évoluer dans les années à venir ?
Une part plus importante de naturel tout d’abord : les marques vont faire plus attention à ce qu’elles mettent dans leur produits. Plus d’efficacité, par exemple via l’utilisation de peptides qui sont les actifs cosmétiques les plus prometteurs. Les consommateurs sont de plus en plus informés et exigeants, seuls les produits avec un bon rapport qualité / prix continueront d’exister.
°°°

BON PLAN :
durant tout le mois de mars, 1 bandeau de soin offert pour l'achat de 2 Pschitt Magique Nouvelle Peau (en pharmacie et parapharmacie, pour les points de ventes participant à l'opération)

Contact :
www.garancia.com

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


(dé)maquillages 7145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte