Magazine Côté Femmes

Les tétines de la Castafiore

Publié le 10 mars 2009 par Mawquise

Salut les polypes!

En ce moment j’ai des envies de mayonnaise je vous raconte pas, je dois être enceinte d’un oeuf dur.

Mais aussi, je baguenaude à travers la capitale à la recherche de lieux de perditions toujours plus extrêmes les uns que les autres. C’est que dernièrement y’a la frangine qui est venue me rendre visite, il a fallu faire briller dans ses yeux d’enfant émerveillée les lumières de la coolitude à la panamienne.

J’avais dit ok on peut aller se pinter m’enfin soeurette, on va faire ça avec panache.

Note à moi-même: y’avait du potentiel “jeu de mots” là, panache/panaché, mais dans cinq minutes je prends mon valium, j’ai pas bien le temps de développer sur la vanne.

Ainsi donc j’ai estimé super cool le concept du cocktail au nom de dessin animé, servi dans un biberon. Genre “putain la nuit dernière Germaine je me suis pris une cuite au Speedy Gonzales, on a tellement ri que Bernard en a recraché son Pinocchio par les narines“.

Voyez le genre.

Ouais, cherchez pas, ça donne l’air vaguement arriéré.

Et encore je te prie de croire que j’ai vachement moins l’air d’un ravi de la crèche que certaines autres personnes de l’assemblée. Limite on aurait pu se croire en plein meeting commémoratif de Freud où on aurait tous décidé de commencer une régression radicale, pour terminer par la phase anale, assis sur des pots.

Que nenni, cons nous n’étions pas autant que nous en avions l’air. On têtait, certes, c’était très érotique tout ça, mais aussi, on restait très gens du monde quand même.

Car au Zéro de Conduite, on est rien qu’un gros paquet de vieux enfants qui s’amusent moyen au Mille-Bornes et aux Pogs, on ne se le cache pas, donc acte:

Trivial Pursuit années 90, où que ça parle Kate Moss, Chevignon et Klaus Barbie!

Notez que nous on déconne pas, on compte les points et on jette des pierres aux perdants. Et c’est sans parler de la honte qu’on s’est prise, quand Valmont a écrasé la totalité du bar au grand quizz sur les génériques de dessins animés, qu’on en est ressortis avec une demi-douzaine de Chupa-Chups et les regards consternés du tout Paris-Adulescent…

Sur ce faut que je finisse de me démaquiller à l’Eau Précieuse, c’est que demain y’a boum et faut trop que je serre au quart d’heure américain.

C’est trop bon, le Banga Pomme Acide.

BBBB (Big Bisous Bien Baveux)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mawquise 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine