Magazine France

Non à Hadopi, non au laisser faire

Publié le 10 mars 2009 par Dornbusch

Ce billet attendait depuis longtemps ce jour ou la loi “Hadopi” passerait au Parlement.

Non à Hadopi, non au laisser faire

Difficile billet tant je suis sensible aux arguments des 2 “bords”. Bien sur aux arguments de l’ensemble de la sphère Internet, ce blog qui aura bientôt 3 ans est l’illustration de ma proximité avec cet univers.

Mais je suis aussi sensible aux arguments des artistes si nombreux à Fontenay et à Vincennes, aujourd’hui les musiciens, je pense à mon ami Eric Morena à Vincennes, à ce célèbre batteur de rock qui habite à quelques mètres de chez moi, demain les comédiens de cinéma et de télévision, tous ces artistes qui se sentent légitimement volés. Et tous ces anonymes auxquels on ne pense pas, les employés des FNAC et Virgin qui perdent leurs emplois, aujourd’hui même les employés de DHL employés au conditionnement des disques.

La loi Hadopi dans sa version actuelle n’est pas acceptable, pas vraiment applicable en fait.

Pourtant le laisser faire n’est pas non plus acceptable,  aucune raison que la France soit championne du monde du téléchargement, on connait malheureusement le gout des français pour ce qui est “gratuit”, même si la gratuité n’existe pas, n’existe jamais
Comment en est on arrivé là ? Denis Olivennes à l’origine du projet est plutôt originaire de la gauche,  il a travaillé dans le secteur (FNAC) plusieurs années. Alors a-t’il été sensible aux sirènes d’un possible ministère ? au lobby des fournisseurs d’accès ?

Alors quelles solutions ? je ne prétend pas avoir l’idée miraculeuse pour un problème si compliqué mais je ne vois pas comment quelque part la solution peut ne pas passer par les fournisseurs d’accès (les fameux FAI).

Qu’ils arrêtent de nous faire pleurer sur la marge qu’ils vont devoir répercuter sur les usagers. Quand je pense que l’un des ces fournisseurs a payé plus de 200 millions d’euros par an pour diffuser un match de foot le samedi soir devant quelques dizaines de milliers d’internautes ! (je reparlerai un autre jour des millions disparus du foot..)

Avec une telle somme les problèmes évoqués ici seraient largement résolu, le chiffre d’affaire de la musique enregistrée en France est (était) de l’ordre d’un milliard d’euros..

Combien de crises faudra t’il pour qu’on continue à prendre la parole des grands groupes pour parole d’évangile et leurs bénéfices extravagants pour autre chose que de l’argent “forcément”  pris d’une façon anormale quelque part. On le sait maintenant pour les banques, pour l’immobilier, pour l’essence, qu’attend t’on pour se pencher sur sur les autres grandes sociétés.

David Dornbusch

Secrétaire de la section socialiste de Fontenay sous Bois - Blog d’actualité politique de la 6° circonscription du Val de Marne (Fontenay sous Bois, Vincennes, Saint Mandé)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte