Magazine Rugby

Il n'y a rien de pire quand l'Angleterre n'est pas favorite à Twickenham

Publié le 11 mars 2009 par Pierre Salviac

J’ai ressorti ce compte-rendu du match Angleterre-France de 2007 pour rappeler que ce jour les anglais n’יtaient pas favoris devant les franחais א Twickenham. Et au coup de sifflet final l’Angleterre battait la France 28-18

Pour mיmoire :

ll reste encore deux matches א jouer mais les franחais abordent de match contre les anglais comme s’il s’agissant d’une victoire pour le Grand Chelem. Pour la premiטre fois א Twickenham les anglais, qui viennent de rappeler Catt (bientפt 36 ans) comme capitaine, ne sont pas favoris. Wilkinson blessי a d� dיclarer forfait. Une cascade de forfaits prיcיdent ce match au point que l’entraמneur de l’יquipe d’Angleterre doit procיder א 8 changements ou remaniement. Flood, 21, doublure de Wilkinson א Newcastle, est titularisי א l’ouverture. Cפtי franחais, Yachvilli l’homme des matches rיussis contre l’Angleterre, est titularisי א la place de Mignoni. On s’attend א ce qu’il soit dיsignי buteur de l’יquipe. Mais c’est finalement Skrela qui conserve le rפle. Chabal, "l’anglais" est est choisi pour le poste de 3טme ligne centre. Le capitaine Ibanez, qui joue en Angleterre, tempטre la confiance des pronostiqueurs en annonחant un match piטge. Les sיlectionnיs anglais n’ont rien א perdre tellement ils sont au fond du trou. En guise de prיparation psychologique Ashton, leur entraמneur, leur a dit qu’ils formaient une יquipe de deuxiטme division aprטs le dיsastre de Dublin quinze jours plus tפt. Dans la presse de Londres, Magne un autre franחais d’Angleterre que les sיlectionneurs s’obstinent א oublier, constate que le 8 anglais n’est mךme pas titulaire dans son club des Harlequins. Il fait un temps de printemps א l’heure du coup d’envoi. La premiטre pיriode est favorable aux franחais qui mטnent 3/0, puis 9/3, puis 12/6 puis 12/9 א la mi-temps. Mais en seconde pיriode c’est une יquipe d’Angleteterre dיchaמnיe qui prend possession de la pelouse de Twickenham. Sous l’impulsion de Catt les anglais ressuscitent. Un essai de Flood א la 48טme minute, puis un essai de Tindall א la 73טme minute concrיtisent une domination anglaise indiscutable. Des mפmes de 21ans, Flood, son remplaחant Gerraghty et Strettle font tourner les Bleus en bourrique. Le Xv de France prend l’eau et une leחon de rugby. Battu 18/28 il n’a que ses yeux pour pleurer. Le Grand Chelem tant promis vient de s’envoler.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre Salviac 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines