Magazine Sport

Barça-Lyon : Yes we can’t

Publié le 11 mars 2009 par Levestiaire @levestiaire_net

best

Beaucoup attendaient une équipe de Barcelone de ce calibre. En revanche, ce que personne n’attendait à part le Vestiaire, c’était le niveau de Lyon. Le plus mauvais de l’Histoire, le même depuis août. La preuve, joueur par joueur, et on commence évidemment par Delgado.

Delgado : Eto’o et Henry ont beaucoup travaillé, jusqu’à la veille du match retour. Ils ont finalement réussi dans leur entreprise : endormir Claude Puel. Sinon, on ne voit pas ce que Chevrito faisait là au coup d’envoi. Le Vestiaire l’avait dit.

Lloris : Finalement, Coupet n’est pas si malheureux à Madrid. Le foot, c’est cruel. Le Vestiaire l’avait dit.

Clerc : Net et précis. Surtout en deuxième période, quand Toulalan a pris sa place. Ca fait une solution de plus pour Domenech. Le Vestiaire l’avait dit.

Cris : Le Policier fait la circulation, toujours à 5 mètres du trafic. Le Vestiaire l’avait dit.

Boumsong : L’Equipe louait ses performances depuis 3 mois. La Ligue des Champions s’est arrêtée pendant 3 mois. Le Vestiaire l’avait dit.

Grosso : Messi n’a donc pas besoin d’être bon. Le Vestiaire l’avait dit.

Toulalan : A l’aller, il avait été un peu aidé par ses partenaires. Là, même son entraîneur l’a lâché en le replaçant arrière droit. Eto’o et Henry sont vraiment très forts. Le Vestiaire l’avait dit.

Makoun : A l’aller, on n’avait vu que lui paraît-il. Au retour c’est sûr, on n’a vu que lui. Le Vestiaire l’avait dit.

Juninho : Il a voulu finir comme Zidane. Quand il s’est rendu compte que lui n’aurait pas de prolongation, il n’avait plus que l’arbitre à insulter. Sinon, il a été vieux, lent et violent. La retraite, le Vestiaire l’avait dit.

Ederson : Le Vestiaire l’avait dit.

Benzema : Il a signé son nouveau contrat à la 27e minute, Thierry Henry aura sa commission. Le Vestiaire l’avait dit.

Claude Puel : Delgado, Clerc, Juninho : le Vestiaire va finir par le redire.

Bodmer, Kallström, Keita : Comme pour les autres, Le Vestiaire l’avait déjà dit l’an dernier.

L’adversaire : Messi a été le moins bon, et bien meilleur que le meilleur Lyonnais. Sinon, c’est ce qu’on attendait, une attaque et un milieu de feu, une défense pourrie. Et une deuxième mi-temps inutile.

Le score : Etrange sentiment que cette impression de voir le Vestiaire se demander en janvier si Lloris en prendrait plus ou moins de 8. 

Jean-Michel Aulas : Mauvais recrutement, mauvais joueurs, mauvais staff. Sa gestion a encore payé. Qu’avait donc bien pu dire le Vestiaire à ce propos ?

Lyon : Equipe minable, joueurs minables. Benzema n’aura perdu qu’une saison. 

L’Equipe, Saccomano, Sport Addict, Pierre Menes, les spécialistes de Canal, Zidane, la presse et le football français :  devraient avoir honte. Malhonneteté ou incompétence ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Levestiaire 1939 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine