Magazine Politique

Quand le délit d’outrage tourne à la bavure policière

Publié le 14 mars 2009 par Letombe
« C’était pourtant une manifestation très bon enfant » explique Maria Vuillet. Retour en arrière. Le 22 octobre 2007, cette mère d’une jeune étudiante en prépa au lycée Carnot à Paris, celui où Guy Moquet était inscrit, participe avec d’autres jeunes et parents d’élèves à une manifestation contre la récupération de la mémoire du jeune militant communiste. Seulement, quand le sous-préfet d’Île-de-France se fait huer par la foule, les forces de l’ordre interviennent et menottent Maria. La police embarque la franco-colombienne avec ces mots : « Pour toi, ce sera direct la reconduite à la frontière.» Maria sera poursuivie pour « délit d’outrage. » Témoignage…

http://www.agirpourleslibertespubliques.net/

Témoignage : Maria Vuillet - Délit d'outrage
envoyé par PartiSocialiste

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Letombe 131283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines