Magazine Culture

Damages [2x 1o]

Publié le 15 mars 2009 par Lulla

Damages

Uh Oh, Out Come The Skeletons //

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_75980

   Enfin un vrai bon épisode de Damages ! A quatre épisodes de la fin de la saison, les scénaristes consentent enfin à faire avancer l'intrigue et à dévoiler le vrai visage de quelques personnages ambigüs. Mais ils n'oublient pas non plus de soigner la psychologie de certains d'entre eux en leur offrant une profondeur nécessaire qui nous fait nous attacher à eux. Le cas de Claire Maddox est le plus éloquent. Elle a toujours eu quelque chose de fascinant mais elle était trop froide pour qu'on la saisisse. En nous faisant découvrir ses liens compliqués avec son père et sa relation avec Kendrick, presque devenu un père de substitution pour elle, à qui elle doit beaucoup, si ce n'est tout, on comprend mieux son comportement et ses agissements. Elle a été aveuglée par Kendrick et n'a jamais compris qu'il était mauvais et menteur. Maintenant elle sait et une alliance avec Patty semble se profiler. Je les imagine même travailler ensemble ! Je n'aimerai pas que Marcia Gay Harden disparaisse à la fin de la saison pour tout vous dire.

   Quelque chose que j'ai beaucoup apprécié dans cet épisode et que la série avait perdue depuis longtemps, c'est le don de se jouer de nous, téléspectateurs, en nous menant sur des fausses pistes et en créant des effets de surprise tonitruants. Lorsque l'on découvre par exemple qu'un des agents du FBI ment à son partenaire, c'est une belle surprise ! Je me souviens m'être fait la réflexion il y a longtemps que ses coups de fil avec sa femme voulaient forcément dire quelque chose et effectivement, ce n'était jamais elle au bout du fil. Il s'agissait en fait du méchant monsieur noir qui semble être le lien entre tous les protagonistes de l'affaire UNR. Qui est-il vraiment ? Dans le même genre mais en moins important, on veut nous faire croire que Ellen va coucher avec ce mec qu'elle a dragué mais surprise, c'est Katie qui rentre avec elle ! C'est le genre de truc qui vous prend par surprise, vous avez à peine le temps de vous dire qu'ils sont en train de se foutre de nous que ça y est, vous en avez déjà la confirmation ! Toujours dans le même style, on nous présente une jeune femme à la chevelure flaboyante et colorée, on se dit que c'est elle la petite-amie de Michael qu'il ne veut pas pas présenter à ses parents mais non, ce n'est pas elle ! La copine de Michael est surprenante quand même : elle a 40 ans (rappelons que lui en a 18 !). Le face à face entre les deux femmes au restaurant était excellent, tout comme celui qui vient plus tard dans la galerie d'art.

   Nous en savons un tout petit peu plus sur Wes maintenant : c'était un policier apparemment et il suit Ellen depuis plus longtemps qu'on ne le croyait. Je ne sais pas pourquoi on insiste tant sur le fait qu'il doive tuer Ellen puisque l'on sait très bien qu'il ne le fera pas. Peut-être que c'est sur lui que tire Ellen dans le fameux flash-forward ? Non parce qu'on a beau vouloir nous faire croire qu'elle tire sur Patty, on n'est pas dupe. On nous en montre encore un peu plus cette fois mais au fond, c'est toujours aussi flou. Ellen tire bien des coups de feux, Patty sort de la chambre d'hôtel totalement choquée, du sang sur les mains. Est-ce le sien ? Est-ce celui d'un autre, la personne sur laquelle Ellen a tiré par exemple ? Pourquoi Patty s'effondre-t-elle dans l'ascenseur ? Impossible de ne pas penser à la toute première scène de la série lorsqu'Ellen sort de l'ascenseur en sang ! D'ailleurs, m'est avis que dans le prochain épisode, on aura droit à une scène équivalente avec Patty. Bien joué !

vlcsnap_63771


// Bilan // Enfin un épisode fort satisfaisant car prenant et plein de petites et grandes révélations ! On sent que le final se rapproche...

   


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte