Magazine Bourse

La monnaie (3/4)

Publié le 15 mars 2009 par Gigi75
Partie 3: Influence sur l'économie de la masse monétaire en circulation
Quelle est la Relation entre Production Vendue (PV) et Production Totale (PT) ?
Il y a une séparation entre l'économie réelle (la production) et l'économie monétaire (la masse monétaire, les prix):
- La production totale est égale à la production moyenne par actif par le nombre d'actifs au travail : PT = q x Na (1-t)
  * q : production moyenne par actif au travail ; 
  * N : population ; 
  * a : pourcentage d'actifs ; 
  * t : taux de chomage (en pourcentage des actifs)
- La production vendue est égale à la Masse monétaire par sa vitesse de rotation : PV = M x v
  * M: La masse monétaire M1 regroupe la monnaie scripturale (billets, pièces, paiements à vue) mais ni les comptes sur livrets, ni les avoirs des banques ni les titres négociables émis par le trésor (elle représentait 2481 milliards de francs en 2000 en France). En Europe, on considère M3 qui inclut les dépots à vue rémunérés (les livrets d'épargne) et les dépots à terme (par exemple les Sicav). Mais elle fait donc appel à une "monnaie payante" crée ex-nihilo par les banques.
  * v: La vitesse de rotation est le nombre de circuits que réalise la monnaie en un an. Elle a été de 3,7 en France en 2000.
- Si toute la production est vendue (et que la balance extérieure est nulle), on a PV = PT ou encore M x v = q x Na (1-t)
Les monétaristes dont Milton Friedman pensent que la monnaie n'a pas d'influence durable sur la production, mais que la quantité de monnaie détermine le niveau général des prix et son taux de croissance détermine le taux d'inflation. Pour cela les monétariste cherchent à éviter une hausse excessive de la masse monétaire pour éviter l'inflation [3]. Mais une trop faible masse monétaire provoque une augmentation du taux de chomage et donc a un impact sur l'économie réelle. Cela a été constaté en 1979 lors de la mise en place d'une politique monétaire restrictive aux Etats-Unis qui a permis une désinflation avec une augmentation rapide des taux d'intérêts mais aussi du chomage.
Le taux de chomage dépend du manque de masse monétaire
- Si la masse monétaire est trop basse, le chomage augmente car toute la production ne peut être vendue : PV < PT
  * les magasins sont pleins mais les porte monnaies sont vides... pour éviter les invendus il faut baisser la production et donc mettre du monde au chomage
  * pour faire en sorte que toute la production soit vendue (PV = PT) il faut alors un taux de chomage plus élevé : t = 1 - (M x v)/(q x Na)
- Si la masse monétaire est trop grande (on a trop fait marché la "planche à billet"), on crée de l'inflation et les prix augmentent
La monnaie n'est donc pas neutre et doit suivre l'augmentation ou la diminution de la production pour permettre de l'acheter.
La monnaie ne peut être neutre que si elle existe en quantité suffisante pour permettre de réaliser les échanges.

Dimanche prochain, dernière partie: Les moyens d'action.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gigi75 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines