Magazine Société

Créer une monnaie positive

Publié le 15 mars 2009 par Galuel
Soit une monnaie positive que nous appelons M 3.0
Acheter cette monnaie à partir d'une monnaie de référence se fait avec un bonus de 20%.
Vendre cette monnaie pour la même monnaie de référence se fait avec un malus de 20%.
Soit pour 100 euros on obtient 100 x 120%= 120 M 3.0
Et pour 120 M 3.0 on obtient 120 x 80% = 96 euros
La taxation de retour est en fait de 20%^2 = 4%
Cette monnaie est positive parce qu'elle n'incite jamais au retour en arrière, sauf dans des cas minoritaires pendant la phase de transition.
Une fois toute l'ancienne monnaie transformée dans la nouvelle, elle cesse de croître en masse. Il faut alors proposer de nouveau un étage supplémentaire en créant la monnaie 4.0 sur le même principe, de façon progressive.
C'est exactement ce qui se passe entre les monnaies métalliques et les monnaies fiduciaires depuis que les deux existent.
La monnaie passe de 1.0 à 2.0, à 3.0, puis à 4.0 etc... en faisant des aller retours monnaie fiduciaire - monnaie métallique, avec palliers de stabilité, dûs à la taxation de retour (qui paye le travail de change, et incite à la patience avant de vendre).
Cela peut-il durer en l'état ? Non. Pourquoi ? La somme des biens créés par l'homme dépasse de très loin la valeur cumulée de l'or présent sur terre (je parle de l'or extrait et en réserve). Et sans doute aussi celui de l'argent, ce qui n'enlève rien à la valeur intrinsèque de ces métaux, qui n'a aucune raison de décroître par ailleurs.
Mais une monnaie ne saurait-être déflationniste, ça n'a aucun sens, la déflation quand elle existe est en général rapide, et vite résorbée, par rapport aux périodes de stabilité, les périodes de stabilité (faible inflation) elles, sont plus longues. La monnaie croît en rapport avec la croissance des biens et des services dans le temps, de la "valeur totale" créée par l'homme, qui n'a potentiellement aucune limite, chaque génération s'appuyant sur la précédente pour améliorer ce qui existe, et créer des choses nouvelles.
Donc la monnaie 3.0, 4.0, sera la suite pour l'Euro, d'un Euro dévalué, mais plus fluide dans la population, d'une masse fortement augmentée.
La stabilité généralisée à très long terme sera atteinte lorsque la création de monnaie sera rendue à la population par le dividende monétaire, et qu'on aura banni le crédit - dette, comme moyen de fausse expansion, de destruction du mérite, et de spéculation.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Galuel 1946 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine