Magazine Société

Harkis, synthèse sur les 47 années après 1962...

Publié le 15 mars 2009 par Harki45

Mesdames, Messieurs,

Harkis, synthèse sur les 47 années après 1962...

Je tiens à vous dire mon point de vue sur le débat des Gouvernements sur les rapatriés et plus particulièrement sur les harkis. Mon grand père a été le témoin direct d'une guerre qui, pendant de très nombreuses années, n'a pas dit son nom ( évènements, guerre, maintien de l’ordre… ). Il a été l'acteur impliqué, et parfois mal compris, après temps d’années il compris dans les années 80 que les efforts parlementaires n’ont pas été à la hauteur, d'abord pour reconnaître cet état « de guerre », ensuite pour offrir à nos concitoyens une date officielle de commémoration.

Permettez-moi tout d'abord de reconnaître, aujourd’hui, quelques timides avancées de la solidarité nationale en faveur des rapatriés. Tout d’abord, un engagement qui a pour but que de permettre à la nation tout entière d'exercer son devoir de mémoire à l'égard non seulement des morts et blessés du conflit algérien, mais aussi du traumatisme réel qu'a constitué l'exil des Français d'Algérie.

Permettez-moi tout d'abord de reconnaître une volonté de garantir la poursuite de la solidarité nationale en faveur des rapatriés et ceci grâce aux combats de certaines associations. La création de la mission interministérielle aux rapatriés, en juin 2002, même si celui-ci ne joue pas entièrement son rôle faute de moyens.

Ne soyons pas pessimistes, quelques efforts ont été développés : pour approfondir le devoir de mémoire, la création de la Journée nationale d'hommage aux harkis le 25 septembre, l'inauguration du Mémorial national de la guerre d'Algérie, quai Branly, ou le soutien apporté par le Gouvernement au Mémorial de l'oeuvre française d'outre-mer à « Marseille ». Mais des efforts restent à faire dans le domaine de la reconnaissance matérielle, la création de l'allocation de reconnaissance pour les harkis et leurs veuves n’ont pas été à la hauteur et même une entrave aux droits humains. La réactivation d'une initiative prise dans le cadre du plan « harki » qui ne reste qu’un droit à postuler.

En revanche, l'octroi d'un délai supplémentaire aux salariés rapatriés pour améliorer leur retraite complémentaire peut être considéré comme raisonnable.

Malheureusement, pour poursuivre le dialogue avec les rapatriés et préparer enfin l'avenir, l'installation du Haut Conseil des rapatriés n’a pas été démocratique et voir représentative de l’ensemble des rapatriés. Je ne dénigre pas les individus mais la façon dont le haut conseil a été élaboré. On peut dire, aujourd’hui un mal être de cet organe qui ne permet d’être objectif et ne rempli pas sa mission de bilan et de prospective sur les politiques conduites en faveur des rapatriés et l'inscription à l'ordre du jour des travaux de l'Assemblée d'un débat portant sur ce sujet.

Toutes ces actions, qui visent à conclure l'effort de solidarité nationale envers les rapatriés et à promouvoir un avenir serein entre les peuples ne méritent d'être saluées si on y met de la sincérité démocratique. Elles ne pourront être saluées pour ce qu'elles sont : si un effort sans précédent du Gouvernement dans le droit fil des engagements du Président pour améliorer la situation actuelle des rapatriés en général et de la communauté harkie en particulier, cette dernière continuant de payer un lourd tribut si l'on se réfère à la situation d'exclusion qui est trop souvent la sienne et celle de ses enfants.

Cela n’empêche que les harkis et leurs descendants ne doivent pas être déçus par le pays dont ils sont amoureux, c'est donc en faveur de cette communauté si fragilisée que doit converger un dernier geste de la solidarité nationale à l'heure où, selon un sondage récent, 68 % de la population estime que la France s'est mal comportée à l'égard des harkis après les accords d’Evian. Une attention toute particulière doit être accordée à loi du 23 février 2005, visant à améliorer le juste droit matériel des familles de harkis : capital d'amélioration des mesures spécifiques d'accompagnement au bénéfice des enfants ( Prêt à 0% pour l'accession à la propriété...).

Harkis, synthèse sur les 47 années après 1962...
C'est à ce jour que la France pourra enfin apporter un apaisement à la souffrance des familles. Cet engagement sera le fruit d’un lourd travail de mémoire envers ses enfants tombés lors de la guerre d'Algérie, mais aussi ses enfants déplacés, exilés, déracinés, meurtris, suite à ce conflit. La déchirure occasionnée est encore difficile à imaginer pour les jeunes générations qui n'ont pas vécu ce conflit. Perpétuer la mémoire au-delà des siècles est un devoir que la France doit honorer, et je ne peux que dire au Président de la d'apporter sa promesse à l'édifice.

Je terminerai en soulignant que le souvenir est certes essentiel, mais qu'il convient de clôturer un dernier effort en faveur de la réparation. Réparation pour le sang versé, réparation pour les racines perdues, pour une intégration forcée sur un sol inconnu, où aujourd'hui encore les regards sont méfiants…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (14)

Par danalas
posté le 15 octobre à 14:09
Signaler un abus

A LA RECHERCHE DE SALLAT ABDELKADER UN AMI

PARTI EN 1962

TON AMI BOUFFOU

Par nin
posté le 14 octobre à 14:53
Signaler un abus

bande de naze vous avez rien compris les harkis ne sont pas des traitres ce sont des francais qui ont tout compris nous on a choisis notre patrie l algerie etaient francaise vous avez choisis alors les gars r entree chez vous et arreter de nous casser les couille , allez bosser pour votre pays,on vous a meme ouvert les portes de la france vous voulez meme pas bosser vous vivez avec le rsa et vous rester quand meme. au bled i vous donne que dale pas un dinnard c pour ca que vous voulez tous venir en france vous me degouter par ce que des histoire de harkis quand j en parle et que je dit que je suis fils de harkis plus personne ne dit rien gratte cul que vous etent vous ne chageraient jamais c normal quand n en chie ici vous avez foutue votre merde;

Par nin
posté le 14 octobre à 14:52
Signaler un abus

bande de naze vous avez rien compris les harkis ne sont pas des traitres ce sont des francais qui ont tout compris nous on a choisis notre patrie l algerie etaient francaise vous avez choisis alors les gars r entree chez vous et arreter de nous casser les couille , allez bosser pour votre pays,on vous a meme ouvert les portes de la france vous voulez meme pas bosser vous vivez avec le rsa et vous rester quand meme. au bled i vous donne que dale pas un dinnard c pour ca que vous voulez tous venir en france vous me degouter par ce que des histoire de harkis quand j en parle et que je dit que je suis fils de harkis plus personne ne dit rien gratte cul que vous etent vous ne chageraient jamais c normal quand n en chie ici vous avez foutue votre merde;

Par nin
posté le 14 octobre à 14:52
Signaler un abus

bande de naze vous avez rien compris les harkis ne sont pas des traitres ce sont des francais qui ont tout compris nous on a choisis notre patrie l algerie etaient francaise vous avez choisis alors les gars r entree chez vous et arreter de nous casser les couille , allez bosser pour votre pays,on vous a meme ouvert les portes de la france vous voulez meme pas bosser vous vivez avec le rsa et vous rester quand meme. au bled i vous donne que dale pas un dinnard c pour ca que vous voulez tous venir en france vous me degouter par ce que des histoire de harkis quand j en parle et que je dit que je suis fils de harkis plus personne ne dit rien gratte cul que vous etent vous ne chageraient jamais c normal quand n en chie ici vous avez foutue votre merde;

Par nin
posté le 14 octobre à 14:52
Signaler un abus

bande de naze vous avez rien compris les harkis ne sont pas des traitres ce sont des francais qui ont tout compris nous on a choisis notre patrie l algerie etaient francaise vous avez choisis alors les gars r entree chez vous et arreter de nous casser les couille , allez bosser pour votre pays,on vous a meme ouvert les portes de la france vous voulez meme pas bosser vous vivez avec le rsa et vous rester quand meme. au bled i vous donne que dale pas un dinnard c pour ca que vous voulez tous venir en france vous me degouter par ce que des histoire de harkis quand j en parle et que je dit que je suis fils de harkis plus personne ne dit rien gratte cul que vous etent vous ne chageraient jamais c normal quand n en chie ici vous avez foutue votre merde;

Par nin
posté le 14 octobre à 14:52
Signaler un abus

bande de naze vous avez rien compris les harkis ne sont pas des traitres ce sont des francais qui ont tout compris nous on a choisis notre patrie l algerie etaient francaise vous avez choisis alors les gars r entree chez vous et arreter de nous casser les couille , allez bosser pour votre pays,on vous a meme ouvert les portes de la france vous voulez meme pas bosser vous vivez avec le rsa et vous rester quand meme. au bled i vous donne que dale pas un dinnard c pour ca que vous voulez tous venir en france vous me degouter par ce que des histoire de harkis quand j en parle et que je dit que je suis fils de harkis plus personne ne dit rien gratte cul que vous etent vous ne chageraient jamais c normal quand n en chie ici vous avez foutue votre merde;

Par nin
posté le 14 octobre à 14:52
Signaler un abus

bande de naze vous avez rien compris les harkis ne sont pas des traitres ce sont des francais qui ont tout compris nous on a choisis notre patrie l algerie etaient francaise vous avez choisis alors les gars r entree chez vous et arreter de nous casser les couille , allez bosser pour votre pays,on vous a meme ouvert les portes de la france vous voulez meme pas bosser vous vivez avec le rsa et vous rester quand meme. au bled i vous donne que dale pas un dinnard c pour ca que vous voulez tous venir en france vous me degouter par ce que des histoire de harkis quand j en parle et que je dit que je suis fils de harkis plus personne ne dit rien gratte cul que vous etent vous ne chageraient jamais c normal quand n en chie ici vous avez foutue votre merde;

Par Tarek
posté le 24 février à 01:04
Signaler un abus

C'est vrai. Je ne manque pas d'air. D'ailleurs je travaille chez Michelin. ^^

Mais toi, apparemment, tu manques d'une chose: de discernement. Que vous ayez choisi de suivre vos maitres outre mer, soit! Mais un peu de dignité bon sang! Ils vous ont parqués comme des bêtes pendant des décennies. Vous savez bien en vos fort intérieur qu'ils ne vous accepteront jamais comme citoyens à part entière ( d'où vos sempiternelles revendications), dans la mesure où vous avez tué votre propre peuple. En temps de guerre, on tue son ennemi, mais il n'en demeure pas moins qu'on respecte son courage et ses convictions. En temps de guerre, un transfuge est appelé "traitre". Ça n'est pas moi qui ai inventé ce mot. Je te donne la définition officiel de ce terme: traître (n.m):Personne qui trahit, passe dans le camp de l'ennemi en abandonnant le sien.

Synonymes:agent de l'ennemi, dangereux, délateur, déloyal, déserteur, espion, félon, fourbe, infidèle, insidieux, judas, lâche, mouchard, parjure, perfide, renégat, sournois, transfuge, trompeur, vendu, vilain.

Ceci pour la minute didactique.

Revenons à nos moutons. Si la France se ferait envahir par un pays plus fort, basculeriez dans le camp des gagnants, ou vous bâterez-vous pour la défendre? Le doute est permis.

Je ne juge pas les enfants des harkis, qui ne sont que des victimes de dommages collatéraux, sauf pour ceux qui se revendiquent harkis. ( un de ses jours, il faudra m'expliquer pourquoi vous aimez vous faire appeler harkis. masochisme inconscient ?).

Je comprends votre détresse, entre un pays qui vous traite de renégats, et l'autre qui ne vous traite pas avec plus d'égards. Ce qui m'a amené à dire que vous aviez misé sur le mauvais cheval...

Mais si vous voulez vous fourvoyer, cela ne me dérange pas plus outre. Vous n'êtes pas un paramètre vital dans l'équation de ma vie. ^^

Arrêtez seulement de vous plaindre. Vivez dignement ou mourez dignement.

Par teuzz
posté le 23 février à 23:32
Signaler un abus

MDR, alors vous , vous manquez pas d'air. Vous venez en masse en France parce-que vos "libérateurs" ne sont pas capables de vous assurez un niveau de vie descent dans VOTRE pays et vous nous traitez de traitres ?? Mais RENTREZ CHEZ VOUS ET ARRETEZ DE MENDIER DES VISAS POUR LA FRANCE avant d'ouvrir votre bec. Les terroristes du FLN ne sont pas mes frères, mes grands-parents ont combattu ces ENCULES qui vont se soigner au val de grâce et j'en suis fier.

Par Tarek
posté le 21 février à 16:14
Signaler un abus

Minute papillon! Tu te trompes de cible Jasmine aux mille senteurs. ^^ Je ne faisais que corriger une faute grammaticale d'un post précédent qui a été manifestement supprimé (jugé offensant ?). Ceci dit, je veux bien admettre que mon père m'ait menti sur beaucoup de choses, dont la plus impardonnable fut de me dire que les enfants naissaient dans des choux. C'est tellement chou ça...^^ De là à le traiter de traitre, c'est un péché qui t'envoie direct pour une confession chez le prêtre ou chez l'Imam Melon ^^ Le gouvernement algérien n'a pas tué ma famille. Mais si c'était le cas, alors je dois être un orphelin qui s'ignore.

Tu parles d'un choix revendiqué!! Après 50 ans, la France vous considère toujours comme des "Harkis", des "presque-citoyens" de 3ème zone, et non comme des citoyens français. Elle est belle la reconnaissance.

Mais Si vous êtes heureux d'avoir fait ce choix, tant mieux pour vous ( vous n'êtes pas exigeants! ^^), mais alors, arrêtez de vous plaindre et dites merci à la France.

Allons enfants de la Paatriiie le jour de gloire est arrivé!

A propos de l’auteur


Harki45 1604 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog