Magazine Rencontre

Les trucs du Summum Girl - Part I

Publié le 15 mars 2009 par Dateurenserie

Hier soir, La Rousse m’appelle avec une idée de génie. Elle lisait un article dans le Summum Girl, le nouveau magasine pour filles branchée du Québec. Dans l’édition de ce magasine, il y a un article qui traite du flirt sur le net. Des trucs pour aider les filles et les trucs de drague que les gars utilisent. Elle m’a proposé de commenter ces articles sur ce blogue ce que j’accepte avec empressement! Mes commentaires sont en italique.

Truc #1: Des clics bien choisis
Que cherchez-vous réellement sur Internet? L’amour, l’amitié, le sexe ou simplement du clavardage pour vous divertir? Selon Pascal Carmoni, concepteur d’un site de rencontres, 69% des hommes et des femmes y recherchent l’amour et, pour les femmes, l’amitié y est plus importante que l’amour et ce, à 76%. Côté sexualité, nous nous en doutons un peu, 60% des hommes souhaitent avoir des aventures sexuelles comparativement à 24% des femmes.

Pour optimiser vos chances, vaut mieux choisir des sites de rencontres reconnus. Dans ce monde virtuel, il y a des endroits louches à éviter. Pour savoir si un site vous convient, lisez ce qu’écrivent les gens, ce qu’ils recherchent et jugez si ça répond a vos attentes. Inutile de vous créer une fiche si ce n’est que pour recevoir des courriels de gars qui n’ont pas les mêmes intentions que vous.

Voilà une donnée intéressante. Les femmes cherchent plus l’amitié que l’amour à 76%. Trois filles sur quatre s’inscrivent sur un site de rencontre dans le but de se faire des amis. Et bien mes chères femmes, sachez que 0% des gars s’inscrivent dans ce but. Alors on est plutôt mal parti, hein? Acceptez la vérité: si un homme veut vous rencontrer ce n’est sûrement pas pour avoir une copine de plus pour discuter du dernier Occupation Double. Nous sommes déjà devenu l’ami d’une fille malgré nous… ça suffit!

Pour ce qui est des sites reconnus, je recommande, Monclasseur, Doyoulookgood et ReseauContact. Au Québec, un seul suffit. Le marché est petit et vous finirez par retrouver les mêmes visages d’un site à l’autre.

Technique #1: Technique du pire

Dès les premiers moments de la rencontre, il se place tout en bas de l’échelle sociale : “De toute façon, je suis un salaud!” ou “Je ne plais pas beaucoup aux filles”. Évidemment, la demoiselle ne résistera pas à la tentation de lui remonter le moral, tout en pensant qu’il exagère pour détendre l’atmosphère et jouer au comique. La fille de répliquer : Ben ta pas l’air si pire que ça. J’ai même l’impression que t’es le genre bon Jack, toi. Le gros avantage de cette technique (pour lui, on s’entend), c’est que si ça tourne mal au bout d’un moment, il pourra toujours vous ressortir un argument-choc et culpabilisant : il vous avait prévenue dès le départ.

Je ne vois aucun avantage à se sortir d’embarras de cette façon. Partez-vous en gagnant ou en perdant? La technique du pire est probablement la pire carte à jouer. Peut-être à 15 ans mais lorsque nous sommes plus vieux, les filles aiment les garçons avec un niveau modéré de confiance en soi. Trop pourrait aussi faire peur. Se rabaisser pour mieux s’élever n’est donc pas la technique du pire mais bien la pire technique.

Optez plutôt pour ceci. Abaissez les attentes. Modérément. Combien de fille on entendu de la part d’un homme que celui-ci était le meilleur baiseur en ville et que finalement rendu au lit c’était un baiseur très moyen. Déception. Si ce genre de sujet vient dans vos discussions n’en dites pas trop, la fille ne pourra qu’être surprise. Chez McDo lorsqu’on vous dit que tel ou tel repas sera prêt dans 5 minutes, ils savent très bien que ce le sera dans quatre. C’est un Wow à tout coup car l’employé à abaisser vos attentes.

Qu’en pensez-vous?

D.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :