Magazine

Le grenelle de la mer est lance depuis le 27 fevrier

Publié le 15 mars 2009 par Jean-Robert Bos

LE GRENELLE DE LA MER EST LANCE DEPUIS LE 27 FEVRIER

Jean-Louis Borloo va lancer un "Grenelle de la mer"
PA       
"
Le ministre du Développement durable, Jean-Louis Borloo, va       annoncer vendredi le lancement d'un "Grenelle de la mer" qui devrait       présenter ses recommandations courant mai, a-t-on appris mardi auprès       du ministère.

L'idée est de réunir autour d'une même table       experts et représentants des syndicats, du patronat, de l'Etat et des       associations, à l'instar de ce qui avait été fait pour le Grenelle de       l'environnement.

Ce Grenelle de la mer, devra traiter l'ensemble       des thématiques liées à la mer - biodiversité et ressources       halieutiques, pollutions, recherche, énergie, santé etc, précise-t-on       au ministère, confirmant une information du Parisien.

Le       démarrage est prévu "dans le courant du mois de mars, dès que les       groupes seront constitués", pour une restitution des travaux "courant       mai". L'objectif du ministre est de "lancer un grand plan mer", à       l'issue de ce processus, ajoute-t-on.

Jean-Louis Borloo présentera       cette initiative vendredi matin lors d'une réunion sur le trois-mâts       goélette La Boudeuse, amarré depuis le début du mois de       septembre sur le quai de Seine, en face de la Grande Bibliothèque       François Mitterrand.

Jean-Louis Borloo va lancer un "Grenelle de la       mer"
PARIS (AFP) - 24/02/2009 10h52


Vous avez raison il faut sauter dans la chaloupe",moi pour ma part j'ai travaillé 25 ans sur tous les sujets       maritimes,plusieurs fois président ou animateur de commission ou       conférence, il est à constater que durant deux décennies les élus(certains), ne souhaitaient pas que l'on dérange cette somnolence liée       au sujets maritimes(ports communaux,traitement des vases et des       boues,faune benthique, rejets d'effluents,saturation des plans       d'eau, biodiversité, etc,,,)pourtant cette actualité là est au coeur des       problématiques environnementales, et après avoir conduit des réflexions sur       le SMVM, je constate que la tendance sur les territoires est à la moindre       contrainte possible,(surtout pas faire de vague), alors que le milieu       maritime est en inertface permanente avec les problèmes d'urbanisme       côtier, de lessivage des sols, de  traitements des boues portuaires et       de faune et flore littorale, je vous remercie de votre envoi, à bientôt       , peut être,
cordialement ,rené Serrano
conseiller général       honoraire



Lancement du Grenelle de la mer

Jean-Louis Borloo, Dominique Bussereau et Chantal Jouanno ont lancé, le 27 février, le Grenelle de la mer.

Le Grenelle de la mer annoncé par le ministre d’Etat et ses deux secrétaires d’Etat s’est fixé trois défis : 

-
  conforter la connaissance des milieux maritimes : "mieux connaître la mer et son état" ; 

-
  "conforter les activités maritimes et littorales qui sont essentielles à nos économies" ; 

-
  "assurer notre place dans le monde et assumer notre responsabilité à l’égard du vivant".

Quatre groupes de travail, réunissant l’Etat, les collectivités territoriales, les acteurs de l’économie maritime et la société civile, seront mis en place pour étudier les problématiques suivantes :

-
  "Favoriser le développement harmonieux du littoral en améliorant l’interface terre-mer" ; 

-
  "Promouvoir le développement d’activités maritimes compétitives et soutenables sur le plan environnemental" ; 

-
  "Valoriser les métiers de la mer et oeuvrer à l’attractivité des activités maritimes" ; 

-
  "Instaurer une nouvelle gouvernance aux niveaux infra-national, national, européen et mondial".

Selon le calendrier dévoilé par le ministre d’Etat, les groupes de travail seront mis en place dans quatre semaines. Le processus de finalisation devrait être opéré entre juin et juillet, avant l’adoption d’ici à la fin de l’année des engagements définitifs.

Rappelant que "la France a le deuxième domaine maritime mondial", Chantal Jouanno a souligné que "la France a une responsabilité particulière".

En parallèle, une mission a été confiée à l’équipage du trois-mâts "la Boudeuse", qui devra s’attacher : 

-
  à étudier les problématiques environnementales liées au bassin amazonien et à l’océan Pacifique ; 

-
  à étudier les "groupes humains les plus menacés par le monde moderne" dans ces mêmes régions.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Robert Bos 885 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte