Magazine Humeur

Les Belges sont favorables au Nucléaire !

Publié le 15 mars 2009 par Scampion

Avec le retour du débat sur le nucléaire à l’occasion de la campagne du « Forum nucléaire », la question de la faisabilité d’un démantèlement en 2015 des centrales les plus anciennes s’est à nouveau posée.

En effet, Le ministre wallon de l’Energie et des Transports André Antoine (cdH) lance un appel au fédéral pour établir un plan stratégique afin de garder les centrales nucléaires pour réduire la facture énergétique.

Le point sur cette question en laisse plus d’un sceptiques…

Quarante-six pour cent de tous les Belges sont favorables à la prolongation des centrales nucléaires : seuls 15 % soutiennent une fermeture d’ici 2025. C’est ce qui ressort d’une étude du bureau anversois Brandhome, relayée par De Zondag.

Le fait que près de la moitié des Belges estiment que les centrales nucléaires doivent rester actives plus longtemps est dû, selon Brandhome, à ce que « les gens ne voient actuellement pas d’alternative accessible financièrement ».

L’étude démontre aussi que la moitié des Belges ont une perception négative de l’énergie nucléaire. Cette perception est surtout influencée par la production de déchets dangereux et par la pollution environnementale que les centrales nucléaires provoquent. Les énergies vertes -surtout les énergies solaire et éolienne- ont plus la cote : 90 % des Belges y sont favorables.

La plupart pensent que ces énergies sont plus chères que l’énergie nucléaire …

Pour certains, voire beaucoup, sortir du nucléaire relève de l’utopie. Premier argument généralement avancé : il n’y aura plus assez d’électricité produite en Belgique sans le nucléaire ? Mais, la Belgique est-elle protégée contre un accident nucléaire ! Et nos factures vont’elles diminuer pour autant ?

Vous n’avez pas pu rater les pubs, les abribus, ou encore les banners pour le forum  / http://www.nuclearforum.be/fr/forum-nucleaire / Référence par excellence en matière d’applications pacifiques du nucléaire. Tant à l’égard de la presse et du monde politique que du grand public.

Critiquée par les uns, adulée par les autres, l’énergie nucléaire refait surface à l’heure des grands débats sur le changement climatique et les moyens de production “propre” d’électricité. Dans le but de permettre à tout un chacun de se faire sa propre opinion sur les avantages et inconvénients de cette source d’énergie.

À première vue, l’initiative du Forum Nucléaire pourrait passer pour une campagne neutre d’utilité publique. Cependant, le Forum Nucléaire est loin d’être neutre. Il est strictement composé d’entreprises et organisations qui bénéficient de l’énergie nucléaire en Belgique. « Le Forum regroupe surtout des entreprises du groupe Suez », raconte Jan Van de Putte, le responsable de la campagne climat pour Greenpeace. « Pour eux il est facile comme tout de lancer cette campagne, ils ont tellement à perdre en cas d’une sortie du nucléaire. »

Mais doit-on vraiment s’étonner de cette situation ? Les industriels du nucléaire ne sont-ils pas pleinement dans leur rôle en défendant leur business ? Peut-on croire un seul instant qu’ils investissent quelque 2 millions d’Euros dans une campagne « d’information » uniquement pour permettre aux citoyens de choisir leur avenir énergétique en pleine connaissance de cause ?

Alors, oui, interrogeons-nous sur le nucléaire. Et sur tout le reste, y compris les indispensables et radicales réductions de consommation que nous devrons mettre en œuvre. La fermeture des centrales, ce n’est pas un choix idéologique ou dogmatique, c’est tout simplement une question de bon sens. Car par-delà les questions de coût, de dangerosité et d’impact environnemental, l’industrie de l’atome est condamnée à terme.

Quel sera notre potentiel de consommation énergétique à l’avenir ? Comment allons-nous produire cette énergie ? Que faut-il faire maintenant pour y parvenir ? Quelle est la place du nucléaire dans tout cela (un frein, un accélérateur, une roue de secours) ? Quelle place donner aux améliorations technologiques ? Quelles modifications de comportement nous faudra-t-il adopter ? Quel avenir donnons nous à nos enfants ?  Le forum, le débat dont nous avons besoin, c’est celui-là. Avec confrontation des faits et des scénarios.[Carte Blanche]

En Europe, seules la Belgique et la France (avec respectivement une part de marché de 55 et 75 %) choisissent résolument l’énergie nucléaire.

Et ce n’est pas un hasard si dans ces deux pays, GDF Suez, actionnaire majoritaire d’Electrabel est le plus fort.

Nucléaire et facture énergétique : 46% des Belges se font donc, une fois … des illusions …

La discussion est ouverte, le défi, … faire le bon choix pour notre avenir !!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Scampion 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines