Magazine Société

Enseignons la philosophie dans la joie et la bonne humeur. Les dimanches de la philosophie. Séance 39.

Publié le 15 mars 2009 par Herbertlegrandkhan

Il n’est pas toujours facile d’enseigner la philosophie. Je m’en suis aperçu quand j’ai parlé de la critique de la République de Platon à mes élèves de sixième. - Je n’ai rien contre Platon, m’a dit l’un d’entre eux, mais je préfère jouer au yoyo. - Mais tu devrais, lui rétorquais-je car dans la République de Platon, les “artistes” du yoyo comme toi, ils seraient en prison. J’ai observé les mêmes remarques quand j’ai parlé de la critique de la raison pure et de la phénoménologie de l’esprit à mes élèves de cinquième. Tout cela tient à la manière dont-on essaye de faire passer les choses. (En traduisant des livres de l’idéalisme de l’allemand pendant les cours d’histoire) Si l’on étudiait des auteurs rigolos (comme Schopenhauer) et mis en musique, il ne fait aucun doute que les idées philosophiques pourrait infuser les consciences de nos jeunes élèves pour en faire de futurs citoyens libres et conscients… Voici une idée de séquence…

more about “Enseignons la philosophie dans la joi…“, posted with vodpod

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Herbertlegrandkhan 277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine